Interview d'un franchisé cuisine équipé qui a connu plusieurs franchises

Nicolas Foll, premier franchisé du réseau SoCoo'c

AC Franchise : Par quels réseaux de franchise êtes-vous passé ?

Nicolas Foll : Après une expérience en magasin, j'ai été responsable du développement du réseau Mondial Kit. Puis, j'ai ouvert une concession Mobalpa il y a 6 ans. Fort de mon expérience chez Mobalpa, j'ai décidé il y a environ 2 ans, d'ouvrir un nouveau magasin de cuisines, mais positionné sur l'entrée de gamme, pour compléter l'offre de Mobalpa, plutôt positionné sur le moyen haut de gamme. J'ai commencé par chercher une enseigne qui se développait sur ce créneau. Puis, Mobalpa, enseigne du groupe Fournier, m'a fait part de son souhait de créer une enseigne sur ce créneau. J'ai donc décidé de rester dans le groupe Fournier, avec lequel la collaboration avait déjà été fructueuse pour Mobalpa, et j'ai ouvert le premier magasin SoCoo'c en franchise au mois de Juillet 2007.

ACF : Comment pensez-vous que les clients perçoivent Socoo' c ?

NF : Je constate que le concept SoCoo'c est clairement perçu par les clients, dès leur première visite. Ils comprennent tout de suite qu'il s'agit d'un concept jeune et entrée de gamme. Ils ont une image d'un concept dynamique, actuel et « tendance », et ils apprécient la transparence de l'enseigne vis-à-vis des prix et des produits.

ACF : Pour vous, en temps que franchisé, quels sont les atouts de l'appartenance au réseau SoCoo'c ?

NF : Ce que j'apprécie le plus chez SoCoo'c, c'est la fiabilité de l'interlocuteur. J'avais l'avantage de connaître le franchiseur grâce à Mobalpa, ce qui facilite la collaboration. De plus, nous bénéficions de la puissance d'achat du groupe Fournier et des économies d'échelle que cela implique. SoCoo'c offre un concept clés en main et accompagne ses franchisés dans leur activité en mettant à disposition des outils marketing (ILV, …), un service ressources humaines, et en nous aidant dans la mise en place d'opérations commerciales. Nous sommes donc très bien encadrés, ce qui permet une réelle homogénéité du réseau.

ACF : Comment se porte votre activité aujourd'hui ? Rencontrez-vous des difficultés ?

NF : J'ai démarré cette activité au mois de Juillet, soit dans une période normalement calme. Malgré cela, j'ai été surpris par le monde qui venait dans le magasin, sans même avoir fait de communication ! Je pense que nous avons un très bon emplacement et que les couleurs de l'enseigne et de la façade sont très attractives. Nous sommes déjà au-dessus des objectifs prévisionnels que nous nous étions fixés. La seule difficulté rencontrée a été de gérer le trafic pendant la campagne de lancement du point de vente qui a eu lieu au mois de septembre, tellement nous avons accueilli de monde ! Je suis donc très satisfait ! De plus, le chiffre d'affaires de SoCoo'c réprésente un chiffre d'affaires additionnel à celui de mon magasin Mobalpa. La clientèle en commun représente à peine 10% et SoCoo'c ne prend pas de parts de marché à Mobalpa. Aujourd'hui, mes deux points de vente touchent donc tous types de budget et je suis devenu un acteur incontournable du secteur de la cuisine sur Brest !

ACF : Quel est le principal conseil que vous donneriez à quelqu'un qui veut devenir franchisé dans votre métier?

NF : Le seul conseil que je donnerai à un futur franchisé est d'avoir le sens du commerce et de savoir s'entourer d'une équipe homogène et dynamique.

ITW 17/12/2007

Informations clés

  • Crée le: 25/02/14 16:41

Les franchises qui recrutent