Interview d'un franchisé Carré de l'habitat

Carré de l'habitat ne franchise plus et ne recrute plus mais voici l'interview d'un franchisé le 23 mai 2007

ACF : Comment êtes-vous devenu franchisé le Carré de l'Habitat ?

Ludovic Cuvillier Vasseur : Depuis longtemps je souhaitais créer mon entreprise et étant déjà dans la promotion immobilière, j'avais acquis de l'expérience, un portefeuille client et une connaissance de mon territoire géographique et du marché. J'avais donc la volonté de faire du conseil en immobilier ainsi que de la promotion immobilière. C'est suite à un reportage sur la Cité de l'Habitat que j'ai connu le Carré de l'Habitat, je me suis donc déplacé au siège pour voir sur place le concept et rencontrer Mr Dubail, le directeur du développement. Le concept m'a alors beaucoup plus : le franchiseur est très organisé, très « carré », le concept a été mûrement réfléchi et j'ai alors décidé de créer ma société et de m'engager car je pensais que cela pouvait marcher aussi en Picardie.
ACF : Comment pensez-vous que les clients perçoivent l'enseigne ?

L CV : complètement novatrice ! L'enseigne est perçue comme étant très jeune, comme une nouvelle voie qui vient de s'ouvrir surtout pour les primo-accédants. Notre offre de logement prêt à décorer correspond à la demande et nos qualités relationnelles avec la clientèle sont reconnues.
ACF : Pour vous, en temps que franchisé, quels sont les atouts de l'appartenance au réseau du Carré de l'Habitat?

L CV : Tout d'abord, la relation avec le franchiseur est une vraie relation de partenariat de compétences et non une relation fournisseur/client ; je n'ai vraiment pas l'impression « d'avoir acheté une franchise ». Le Carré de l'Habitat offre un véritable appui technique, un bureau d'études, des gens qualifiés pour répondre aux questions et ils savent s'adapter aux franchisés à condition qu'ils aient eux aussi l'esprit Carré (aussi bien pour le produit que dans la personnalité). ACF : Vous avez démarré votre activité en octobre 2006, comment cela se passe aujourd'hui ? L CV : Durant cette première année, j'ai pu déposer un permis de construire et lancer un premier projet de 2 carrés, soit 8 logements et une maison individuelle en plus. Les logements se sont très bien vendus, sans agence. Depuis février, j'ai ouvert mon bureau qui est en fait un showroom (composé d'un salon, séjour et cuisine) qui se substitue au logement témoin et au vu de l'activité, j'envisage de recruter assez rapidement un commercial.
ACF : Quel est le principal conseil que vous donneriez à quelqu'un qui veut devenir franchisé dans votre métier ?

L CV : Il faut réellement s'appuyer sur les qualités techniques du réseau, car le premier gage de réussite c'est d'être compétent. Il est vrai que si le futur franchisé est déjà un professionnel de la promotion immobilière, c'est 50% du travail qui est déjà fait. Pour les autres, il faut vraiment s'appuyer sur le franchiseur et ne pas essayer de faire autre chose car le concept fonctionne très bien. Au niveau de la personnalité du franchisé, je pense qu'il faut être novateur et être un véritable chef d'entreprise. Enfin, il ne faut surtout pas aller trop vite dans la recherche de terrains et passer beaucoup de temps pour dénicher le bon, même s'il faut en voir 30 ou 40 avant de le trouver …car ce n'est jamais du temps perdu !

Découvrez la franchise le Carré de l'habitat en vidéo
Rendez vous sur AC Franchise TV pour plus de vidéos

Place du concept sur son marché :

Le carré, une offre de logement prêt à décorer qui séduit notamment les jeunes acquéreurs. Ci contre, un bureau/showroom qui remplace l'habitation témoin.

Articles similaires

Que disait Guy Hoquet il y a dix ans ?

par AC Franchise - un mois

Dans la série "Mais que disaient-ils il y a dix ans ?" Nous publions aujourd'hui l'interview que nous avons réalisé en octobre 2006 de Monsieur Guy Hoquet dont le réseau immobilier représentait 500 agences qui vivaient dans un résea...

Interview de Dominique Maupu, Président d'Hygena

par Dorsaf Maamer - plus d'un an

Extraits de l'interview de Dominique Maupu président d'Hygena par Deci deurs TV le 3 mars 2015 Vous êt...

Un franchisé de centre auto du Nord nous explique sa vie dans le réseau

par Dorsaf Maamer - 5 ans

Avec la franchise, nous avons des outils qui sont adaptés à chaque opération. On est vraiment dans une activité très technique et très professionnelle. Il ne s'agit pas d'une caisse à outils dans laquelle on aurait tous les outils en vrac.

Informations clés

  • Crée le: 23/05/07 14:37

Les franchises qui recrutent