PRINK

Téléphone, Internet, informatique

Apport personnel minimum : 10000 EUR

Type de contrat : franchise

Interview du franchiseur Prink

Concept né en Italie, fondé sur la fourniture de consommables pour imprimantes, fax et photocopieurs intégrant les nouvelles technologies, modernes et en constante évolution, il propose une franchise très dynamique avec un réseau de plus de 270 magasins en Europe.

PRINK NE SE DEVELOPPE PLUS EN FRANCE en 2016. Voici d'autres franchises de recyclage de cartouches d'encre.
Interview de Mme Codaccioni, franchiseur

AC Franchise : Parlez nous de votre concept
Mme Codaccioni
: Nous avons des magasins spécialisés en vente de produits de consommation pour imprimantes, fax, photocopieurs, ainsi que plus de 100 modèles de papiers pour les photos numériques . Nous vendons aussi des papiers spéciaux. Notre offre comprend des produits de marque et des produits génériques soit compatibles soit régénérés ainsi que des kits de recharge pour les cartouches d'imprimantes. Tous nos produits sont garantis deux ans. Nous avons une Charte Qualité Prink, pour laquelle nous avons obtenu un prix d'excellence. Nous tenons beaucoup à cette image de qualité.

ACF : Comment ce concept a-t-il été créé ?
MC
: Il vient d'Italie où il a connu rapidement un grand succès. L'idée est que le consommateur puisse faire des économies sur ses consommables en ayant toutes les garanties. Les produits sont destinés aux gros consommateurs, professionnels et aussi aux particuliers. Ainsi le consommateur peut économiser jusqu'à 80 % sur son budget. Nous proposons même des kits de recharge pour les cartouches avec chaque fois une démonstration faite en magasin sur le modèle exacte du client. Nous rendons le client autonome de ses recharges. Le kit est adapté à chaque cartouche. Là le consommateur peut économiser jusqu'à 80 à 90 % sur le prix de la cartouche originale. Très simple d'utilisation, le kit est composé de flacons d'encre et du matériel de remplissage, il lui suffit de faire le rachat de flacons à l'unité, en fonction de ses besoins.

ACF : Qu'apportez-vous de plus sur le marché ?
MC
: Notre concept est très appliqué et par ailleurs nous proposons dans le magasin la possibilité de voir plus de 50 modèles de papiers pour l'impression des photos numériques. Ils sont exposés de manière agréable avec chaque fois un exemple d'impression, et le client peut évaluer immédiatement le résultat qu'il obtiendra chez lui. De plus les magasins Prink ont fait l'objet d'une étude poussée par une agence milanaise spécialisée en terme d'architecture intérieure : le magasin est coloré du sol au plafond, avec une approche esthétique et professionnelle, dans tout l'art italien. Cela donne un magasin clair, rassurant et accueillant sur 25 à 60 m2. L'enseigne extérieure contribue à cette qualité d'image.

ACF : Comment s'opère votre développement ?
MC
: Nous souhaitons faire des ouvertures dans des villes pouvant drainer environ 50 000 habitants sur toute la France. Actuellement nous avons 15 magasins en France la plupart en franchise, 3 sont en propre. Nous en avons dans le sud mais aussi à Metz, Chambéry, Caen, Saint-Nazaire, Nantes et dans la région parisienne.

ACF : Que demandez-vous au franchisé et que lui apportez-vous ?
MC
: L'idéal est qu'il ait une expérience commerciale en tant que salarié ou chef d'entreprise. Le concept est ouvert à toute personne qui veut monter son entreprise, la franchise est accessible en termes financiers. Nous l'aidons et l'accompagnons du début à la fin, pour la recherche du local, la publicité, l'ouverture, ses démarches commerciales auprès des professionnels (possibilité de contacts télémarketings …). Nous lui apportons une formation continue puis une hot line par mail et par téléphone. A la rentrée 2007 nous mettons en place une carte de fidélité. En plus le magasin se gère entièrement par informatique, sans papier, que ce soit pour les commandes, la gestion. Le franchisé dispose d'outils de travail comme s'il était dans une PME.

ACF : Quels résultats peut-on envisager pour ce type d'activité ?
MC
: Un magasin fait en moyenne entre 100 000 et 550 000 € de chiffres annuel en fonction de l'activité. (CES CHIFFRES NE SONT PAS VERIFIES) Cela dépend si on attend le client ou si on a une démarche proactive, avec une action commerciale extérieure. La marge est de 45 à 50 % et le franchisé reverse 5 % du CA HT. Quand il y aura 20 magasins, nous demanderons 2 % de redevance pour la publicité. C'est la seule franchise dans ce domaine à avoir des outils informatiques de pointe pour la gestion du magasin : logiciel de vente de cartouches et de gestion à distance, le franchisé peut gérer son magasin sans être présent en permanence.

Les derniers articles PRINK

Mr André Cellier, Franchisé PRINK s'exprime sur son réseau !

par Gaetane Pechon - plus de 6 ans

Description de l'activité : Itw 07/05/2010 Point de vue du franchisé ou de l'adhérent : ...

Un potentiel de développement IMPORTANT !

par Gaetane Pechon - plus de 6 ans

Description de l'activité : Itw 12/04/2010 Point de vue du franchisé ou de l'adhérent : ...

Mr MOINE, franchisé PRINK à Marseille donne son point de vue !

par Gaetane Pechon - plus de 6 ans

Description de l'activité : Itw 12/04/2010 Point de vue du franchisé ou de l'adhérent : ...

Informations clés

  • Crée le: 19/07/06 15:41

Les franchises qui recrutent