KIOSQUE A PIZZAS (LE)

Pizzeria

Apport personnel minimum : 20000 EUR

Type de contrat : Licence de marque

Interview d'Eric Leroux, Franchisé (archive 2009)

Point de vue du franchisé ou de l'adhérent :

La franchise Le Kiosque à Pizzas est une franchise de pizzas à emporter qui se développe avec une exclusivité d'approvisionnement. L'enseigne compte aujourd'hui plus de 146 points de vente et entend poursuivre son expansion à travers tout le territoire. Le réseau - fondé par quatre professionnels de terrain - accompagne ses futurs adhérents et leur apporte une formation complète ainsi qu'un savoir-faire éprouvé. Eric Leroux, Adhérent, nous parle de son expérience et des raisons qui l'ont amené à choisir cette franchise de pizzas à emporter.
Interview vidéo AC Franchise Le Kiosque à Pizzas (archive 2009)
Eric Leroux : « Je suis franchisé Le Kiosque à Pizzas, j'ai 43 ans. J'ai rejoint l'enseigne en juin 2008 suite à un parcours de 20 ans en tant que salarié. Un parcours effectué essentiellement dans la distribution automatique où j'ai commencé en tant qu'opérateur en 1990 pour terminer responsable logistique et achats avant de rejoindre l'enseigne Le Kiosque à Pizzas.
J'étais dans une société qui comptait 140 salariés donc structurée avec des services et une hiérarchie. Arrivé à 40 ans, j'ai souhaité prendre mon indépendance, me lancer dans l'aventure de l'autogestion et puis monter ma petite affaire.
J'ai cherché une franchise parce que je souhaitais trouver un concept qui était déjà éprouvé donc j'ai commencé par regarder sur internet et voir ce qui se faisait. C'était l'élément déclencheur qui m'a poussé à me diriger vers la franchise. Je ne voulais pas me lancer à l'aventure sans avoir de bouée de sauvetage.
Le choix de la restauration est venu assez naturellement parce qu'il y avait un problème de qualification. J'avais l'idée - peut-être à tort - que c'était plus facile de se lancer dans la restauration notamment parce que Le Kiosque à Pizzas offrait une formation et ce n'était pas très compliqué. C'était également une structure légère et je ne voulais pas partir sur quelque chose qui soit trop lourd en termes d'investissement et surtout en termes de management de personnel.
Nous avons commencé par un premier contact avec M. Choquel dans les locaux de l'enseigne, puis j'ai demandé un certain nombre de renseignements. J'ai commencé par le début tout simplement. Je me suis assis et j'ai demandé comment cela allait se passer, ce qu'il fallait faire. J'ai posé toutes les questions qui angoissent toute personne qui entreprend - l'investissement, la rentabilité, les horaires de travail -
J'ai eu des réponses très précises - comptes d'exploitation, simulation - et puis il y avait tout un process qui était finalisé à savoir un échéancier, toute la mise en place du Kiosque bien détaillée. Ce sont des choses de nature à rassurer et puis le contact avec M. Choquel était bon.
J'ai donc décidé de poursuivre sachant que les questions financières étaient également évoquées et la réponse était qu'on avait une assistance incluse dans le concept pour le montage du dossier financier, prise de rendez-vous avec les banques, etc. En plus les engagements de l'enseigne ont toujours été tenus en termes de temps alors j'ai décidé de me lancer ».

Informations clés

  • Crée le: 09/05/12 17:53

Les franchises qui recrutent