NOTRE BASSE-COUR

Produits bio et naturels Spécial Franchise Femme Spécial Franchise pas chère

Apport personnel minimum : 20000 EUR

Type de contrat : licence de marque

Interview de Pascale Cédra, franchiseur

A partir d'une conception originale, élever "chez vous", des poules pondeuses en plein air. Commercialiser un produit sain et qualitatif demandé par les consommateurs. Entrer dans le monde des produits du terroir, du producteur à taille humaine, du commerce de proximité. Itw 25/01/2006

Point de vue du franchiseur ou de la tête de réseau :

AC Franchise : Vous venez de lancer votre premier franchisé en cette année 2006. Quel est votre métier, votre marché ?
Pascale Cédra : Notre activité consiste à produire, donc à élever des animaux et à vendre des oeœufs de plein air. Ceci permet de bâtir un projet professionnel en campagne, à proximité ou sur son lieu de vie, autour d'un produit alimentaire de base : l'œoeuf de plein air. Ce produit est vendu auprès des commerces de proximité du secteur de production.

La force de ce concept est liée au fait que c'est un produit local et sain qui répond à une demande de produits sains, qualitatifs et écologiques.
ACF : Quels sont les aspects originaux de votre concept ?
PC : Ce concept a l'avantage d'être original dans le sens ou le futur franchisé pourra organiser son temps, sa vie privée sur son lieu de vie, en étant proche de la campagne ou en étant à la campagne. Il répondra à une demande des consommateurs de plus en plus à la recherche de produits du terroir dont le producteur est bien identifié.
ACF : Voulez-vous donner le principal avantage de votre enseigne sur son marché ? (pour le consommateur)
PC
: Le consommateur peut avoir un regard sur le lieu de production, il peut aller le visiter. C'est un argument fort pour le commerçant: avancer la traçabilité du produit proposé et une relation de confiance s'instaure entre le commerçant et le producteur.
ACF : Quels sont les principaux avantages que vous apportez à vos franchisés ?
PC : Le produit vendu au consommateur est à un prix compétitif, avec des caractéristiques supplémentaires telles que :
- des oeœufs ramassés tous les jours et livrés rapidement, des œoeufs produits à l'ancienne
- des effectifs à taille humaine, les poules pondent dans des nids paillés
- et des animaux nourris avec une alimentation végétale certifiée sans OGM, sans antibiotiques(cahier des charges de production).
Il n'y a pas de gestion de stock, donc pas de mobilisation d'argent, Des investissements limités de part la conception du projet et de sa taille avec un retour sur investissement raisonnable. Nous accordons:
- une formation de 5 jours obligatoires sur un site de production.
- des aides techniques
- des aides à l'installation du projet
- des appuis auprès des banques
- des aides et appui à la vente (mailing, choix de son secteur, de ses clients)
- un accompagnement constant au franchisé.
ACF : Quels sont les efforts que vous leur demandez, les contraintes que votre concept impose ?
PC : Le franchisé doit être autonome, dynamique, rigoureux. Il ne doit pas être réticent à travailler en extérieur, il doit aimer le contact client, car la vente des produits est un des facteurs de réussite du projet.
ACF : Quel est le profil des franchisés que vous recherchez et quel est l'apport personnel qu'ils doivent avoir ?
PC : Le franchisé peut être un homme ou une femme ayant fait le choix de travailler à proximité ou sur son lieu de vie. Cette activité s'adresse à des personnes désirant avoir une activité professionnelle reconnue et une qualité de vie agréable. L'apport personnel est de 20 000 euros.
Découvrez la franchise Notre Basse Cour en vidéo.
Rendez vous sur AC Franchise TV pour plus de vidéos.

Les derniers articles NOTRE BASSE-COUR

Notre Basse-cour, une franchise à la campagne, son marché et son métier

par MA - 4 mois

Nous avons demandé à Pascale et Christian Cédra de nous parler du métier et du marché de la franchise Notre Basse-Cour. ...

France Inter interviewe Notre Basse Cour

par MA - 7 mois

Notre Basse Cour est le premier réseau de franchise du monde agricole. Il permet d'éviter à la fois les inconvénients de l'investissement en ville et la plupart des contraintes de l'agriculture. L'enseigne vous permet de vivre et en...

Interview de Gwénaëlle LEDOUX, franchisée de la Mayenne

par ST - 8 mois

Interview de Gwénaëlle LEDOUX, qui a rejoint la franchise Notre Basse Cour en 2011. Elle est installée à Saint Aignan de Couptrain dans la Mayenne, près de LAVAL. AC Franchise : Pourquoi avez-vous décidé...

Informations clés

  • Crée le: 03/10/06 14:27

Les franchises qui recrutent