All-in-One Santé

Agence immobilière Conseil, formation, coaching Courtage, services financiers, gestion Autres services aux entreprises Santé, pharmacie, dentaire

Apport personnel minimum : 20000 EUR

Type de contrat : Licence de marque

Interview de Marc Barbet, créateur et dirigeant du réseau All-in-One Santé

AC Franchise : Quel est votre parcours professionnel ?

Marc Barbet : Diplômé Pharmacien en 1979 à 25 ans, j’ai été successivement :
- Pharmacien adjoint
- Directeur des Laboratoires DOLISOS en Midi Pyrénées
- Consultant sur les USA  pour des laboratoires pharmaceutiques français
- Transactionnaire en Pharmacies et Directeur de groupement de pharmaciens d’officine

- Titulaire d’officines de pharmacies
- Depuis 10 ans, Consultant France au Cabinet All-in-One Santé dans le réseau des officines de Pharmacie

AC Franchise : Pouvez-vous présenter succinctement votre activité ?

Marc Barbet : Notre réseau intervient sur les opérations suivantes:  
- Cessions de fonds, de parts sociales, créations d’holding
- Transferts et regroupements de licences, fusions-acquisitions, SPF-PL
- Courtage en financements
- Chasseur de pharmacies au service des acquéreurs  
- Audit de redémarrage économique
- Mise au point de logiciels de gestion de trésorerie & de management des emplois du temps pour booster le chiffre d’affaires.  

La transaction en pharmacies traite de l’immobilier d’entreprise. Elle nécessite des compétences qui touchent aux domaines social, fiscal, comptable et juridique.  

Les audits de redémarrage économique mobilisent des compétences managériales et une totale connaissance des pratiques commerciales et médicales de cette profession. Sur ce point mon diplôme et mon expérience de pharmacien aident considérablement tous nos collaborateurs. Je connais bien la profession et notamment son aspect hybride, entre médical et commercial.

ACF : Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir cette voie à la fin de vos études plutôt qu’un parcours de pharmacien classique ?

MB : Après avoir fait 6 années d’études en pharmacie, je voulais voir autre chose que la pharmacie d’officine. J’avais envie de voyager et de m’aguerrir au travers d’expériences professionnelles plus en rapport avec l’entreprise, l’export et notamment via les laboratoires pharmaceutiques tant sur le territoire français que sur le continent nord-américain.

ACF : Aviez-vous des compétences particulières en immobilier ou en consulting ?

MB : Ma personnalité est tournée vers le commercial et l’activité terrain ; je suis un autodidacte et ces métiers je les ai pratiqués durant ces 30 dernières années. L’entreprise, la comptabilité, les montages financiers, l’aspect juridique des affaires m’ont toujours attirés. 

ACF : Quel type de concurrence avez-vous sur le marché français ?

MB : En France on compte une dizaine de cabinets nationaux ainsi que des locaux. Mais ils sont inégalement répartis selon les régions, ou plutôt les compétences de chacun ne sont pas réparties de manière homogène. La performance d’un cabinet repose sur la connaissance parfaite des métiers, des moyens à  mettre à disposition de ses collaborateurs et bien sûr de la personnalité du Consultant local qui est déterminante.

ACF : Pourquoi avoir choisi de vous développer en réseau ?

MB : Parce que nous avons acquis une maturité humaine et professionnelle. Parce que nos clients sont mobiles sur toute la France Parce que nos premières expériences ont été prometteuses. Parce que nous nous disposons de la connaissance terrain, d’un outil informatique performant et surtout d’un tissu relationnel très important. Nous avons bâti cette licence de marque pour permettre à des consultants qui ont des aptitudes commerciales réelles d’exercer un métier très évolutif, tant dans les compétences qu’au niveau de la rémunération.

ACF : Quel est le profil type de l’entrepreneur qui souhaite rejoindre votre réseau ?

MB : Nous recherchons des profils de chefs d’entreprise, conscients que nous promotionnons des prestations de services et qu'ils devront assurer la prise en charge des attentes ou des problématiques des acheteurs et des vendeurs. Le candidat doit posséder d’excellentes aptitudes commerciales pour organiser son activité terrain tout en conduisant les affaires à court, moyen et long termes.

Quelques qualités réflexes pour conclure sont le sens du relationnel, l’écoute, l’utilisation des outils et méthodes de All-in-One Santé et un opportunisme très développé à saisir ou à créer tous moments propices à la signature du client.
Il faut avoir l’aptitude, dans un contexte professionnel, de considérer son interlocuteur comme quelqu’un qui a un besoin, pour ensuite proposer et développer toute une série de prestations à même de satisfaire ce besoin.
L’aptitude professionnelle à écouter l’autre et à conclure est directement liée aux gains espérés.

ACF : Est-il nécessaire d’avoir des compétences en pharmacie ?

MB : Ca peut être un plus. Mais nous recherchons aussi des commerciaux des secteurs bancaires, pharmaceutiques, de l’immobilier. Ces métiers sont adaptés à des personnes qui offrent de l’assurance dans les échanges humains, de l’aisance à la négociation et une soif de connaissances. La connaissance du secteur prospecté est aussi un atout ; la connaissance des intervenants sur le secteur peut représenter de sérieux atouts. Nous exerçons un métier où la signature du client est le seul objectif qui mesure la performance du Consultant.

ACF : Proposez-vous une formation ?

MB : Oui, c’est fondamental et elle est omniprésente.

La formation est à la signature du contrat puis chaque trimestre.
La grille de suivi authentifie les moyens que l’on met au service du licencié de marque. Puis l’accompagnement est quotidien et permanent via notre équipe.

Après il n’existe pas de formation spécifique au métier. Lorsque vous sortez de l’école vous ne savez pas vraiment parler l’anglais, là c’est exactement pareil. On vous apprend la grammaire mais c’est sur le terrain et grâce au suivi quotidien que vous pouvez progresser.

Aussi nous réalisons un suivi permanent de nos consultants. Nous faisons par exemple beaucoup de conférences téléphoniques en situation avec les clients. Aujourd’hui, deux personnes sont exclusivement chargées de l’animation du réseau et assurent une assistance permanente aux consultants sur le terrain.

ACF : Quels sont vos objectifs en termes de développement et de recrutement ?

MB : Actuellement notre réseau est composé de deux personnes. A terme nous visons une couverture de 15 consultants.

Informations clés

  • Crée le: 28/04/15 17:01

Les franchises qui recrutent