CARLANCE

Institut de beauté, esthétique

Apport personnel minimum : 45000 EUR

Type de contrat : franchise

Interview de Jonathan Dahan, Directeur développement (archive 2008)

Point de vue du franchiseur ou de la tête de réseau :

La franchise Carlance est une franchise d'instituts de beauté à prix légers. L'enseigne propose une large gamme de prestations allant de l'épilation à l'amincissement en passant par les soins du corps et du visage dans un concept de sans rendez-vous.  La franchise Carlance souhaite à travers ce concept, permettre aux femmes de se faire "coconner" à tout moment de la journée, sans contrainte de temps. Jonathan Dahan, Directeur développement, revient pour nous sur les particularités de cette   franchise d'instituts de beauté à prix légers.
AC Franchise : M. Dahan bonjour, vous êtes le directeur développement de l'enseigne Carlance. Pouvez-vous me présenter l'originalité de votre concept ?
Jonathan Dahan : « Nous sommes un concept de centres de beauté sans rendez-vous, à prix légers. Notre volonté c'est de nous développer sur le quart sud-est de la France. Nous sommes implantés principalement sur la région Rhône-Alpes avec 14 magasins.
Nous avons trois franchisés qui ont cinq unités et neuf centres de beauté en gestion directe, que nous gérons puisque nous avons développé notre concept avant même de le proposer en franchise pour montrer effectivement que le concept est complètement viable avec une proposition commerciale élargie sur les centres de beauté tant au niveau des abonnements pour les clients que pour des clients non abonnés qui peuvent venir chez nous ».
ACF : Quels sont vos objectifs de développement aujourd'hui ?
JD : « Notre objectif de développement c'est de trouver des partenaires franchisés sur le quart sud-est de la France puisque nous sommes très bien représentés sur la région Rhône-Alpes avec 14 surfaces de vente. Nous souhaitons nous développer en escargot autour de la région Rhône-Alpes en privilégiant le sud-est en maillant le territoire pour un maximum de notoriété ».
ACF : Qui est le franchisé idéal pour vous ?
JD : « Nous avons deux types de franchisés. Un franchisé investisseur manger qui est une personne qui à un moment donné veut faire une reconversion professionnelle en ouvrant deux à trois centres Carlance pour disposer d'une mini PME avec 12 salariés, qui va conserver son métier à côté mais qui a pour objectif d'ici quatre ans de ne vivre que de la gestion des centres Carlance.
Le deuxième profil concernant les franchisés c'est le profil d'une esthéticienne qui est au cœur de son métier, qui va gérer son équipe de trois salariés et va pouvoir bénéficier de son salaire puisqu'elle aurait de toute façon embauché un salarié et également de développer son activité voire la gestion - de même que le profil d'un investisseur - sur deux ou trois surfaces de vente si elle le souhaite ». 
ACF : «Y a-t-il un point de vente idéal pour implanter un point de vente Carlance ?
JD : « Il y a effectivement des implantations sur lesquelles nous avons des critères assez précis. Nous ne cherchons pas forcément des emplacements n°1 mais plutôt des emplacements n°1 bis voire 2. Donc c'est soit des centres-villes proches des axes stratégiques des transports en commun soit sur des zones commerciales, axes entrants ou sortants des villes, avec possibilité de parking puisque nous sommes sans rendez-vous donc nous avons la possibilité de donner des temps d'attente aux clients et éventuellement de gérer ce que nous appelons file d'attente ».

Informations clés

  • Crée le: 23/04/12 00:15

Les franchises qui recrutent