VALETTE FOIE GRAS

Épicerie fine, café, thé

Apport personnel minimum : 40000 EUR

Type de contrat : partenariat

Interview de Jean-Luc Allais, partenaire Valette à Rouen

AC Franchise : Quelles sont les raisons qui vous ont décidées à adhérer au réseau Valette ?

Jean Luc Allais : pendant 22 ans, j'ai travaillé comme grossiste de produits alimentaires et je fournissais les restaurants d'entreprise, les collectivités, les boucheries…Je travaillais déjà un peu avec Valette et j'appréciais les produits. C'est en fait l'opportunité d'acquérir un pas de porte au cœoeur de Rouen, très bien situé pour le commerce alimentaire haut de gamme, qui m'a fait devenir partenariat Valette.

ACF : Pouvez-vous nous parler du démarrage de votre activité ?

JL A : J'ai ouvert début septembre, je suis la 58e boutique de la franchise de Foie Gras Valette. Avant l'ouverture, j'avais récupéré 1000 adresses provenant de la vente par correspondance ce qui m'a permis de me constituer un ficher client. Je souhaitais faire une ouverture dynamique et j'ai donc invité 200 personnes pour une dégustation de foie gras et vins liquoreux ; 140 personnes sont venues, ce fut donc une réussite ! Je connais un très bon démarrage et je souhaite maintenir cette tendance en restant dynamique sur le plan marketing : pour la fin d'année, des affichages sur abribus sont prévus ainsi que l'insertion du catalogue Valette pour les fêtes dans le journal local.

ACF : Quels sont les apports du réseau Valette?

JL A : Un partenariat avec Valette permet de vendre des produits qualitatifs, synonymes de produits du terroir. Par ailleurs, je travaille avec le responsable Marketing de Valette pour la publicité et la communication, j'ai totalement confiance et je m'appuie sur ses conseils pour réussir « le lancement » de mon magasin. Enfin, un partenaire Valette bénéficie d'une formation pour connaître les produits, visiter les laboratoires, les cuisines…

ACF : Quelle est la principale difficulté que vous avez du surmonter pour créer votre affaire ou/et la faire vivre ?

JL A : Je n'ai pas réellement connu de difficulté, tout s'est bien déroulé et dans les temps. Le plus difficile a peut-être été de transformer l'ancienne charcuterie que j'ai achetée en magasin Valette. Mais le directeur commercial s'est déplacé pour m'aider et moi j'ai été voir une dizaine de boutiques.

ACF : Quel est le principal conseil que vous donneriez à quelqu'un qui veut ouvrir un magasin Valette ?

JL A : Il faut surtout avoir un très bon emplacement et faire une très belle boutique attirante. Il faut savoir que la clientèle est internationale et que beaucoup de touristes achètent les produits Valette, d'où l'importance de l'emplacement du magasin.

ACF : En conclusion, êtes vous satisfait d'être partenaire Valette ?

JL A : Tout à fait, la gamme de produits Valette me plaît ; ce sont des produits gastronomiques et festifs et ce partenariat me permet de garder mon indépendance pour le choix de vente d'autres produits. Espérons que la fin d'année sera aussi bonne que mes premiers mois d'activité…

Les derniers articles VALETTE FOIE GRAS

Interview de Jean-Luc Allais, partenaire Valette à Rouen

par Louisa Amarouche - 10 ans

AC Franchise : Quelles sont les raisons qui vous ont décidées à adhérer au réseau Valette ? Jean Luc Allais :...

Interview du franchiseur : Christophe Fredon, Valette Foie Gras

par Deslandes Dominique - plus de 11 ans

Christophe Fredon, franchisé Valette Foie Gras AC Franchise : Pouvez-vous nous rappeler l'histoire de votre soc...

Interview d'une partenaire : Mme Héripré, Amiens

par Deslandes Dominique - plus de 11 ans

AC Franchise : Comment avez-vous choisi Valette ? Mme Héripré : Au départ nous avions la boutique Héripré Volailles, depuis 40 ans, ...

Informations clés

  • Crée le: 14/11/06 12:14

Les franchises qui recrutent