TROC anciennement TROC DE L'ILE

Troc, achat-vente de produits d'occasions

Apport personnel minimum : 70000 EUR

Type de contrat : franchise

Interview de Dominique Erauso, franchisé Troc de l'île

AC Franchise : Quelles sont les raisons qui vous ont décidées à adhérer au réseau Troc de l'île ?
Dominique Erauso : Pour des raisons professionnelles, j'ai déménagé à St Nazaire et c'est donc en temps que client que je suis allé chez Troc de l'île. J'ai alors sympathisé avec le directeur de magasin et comme je souhaitais changer d'activité, j'ai décidé de déposer ma candidature auprès du réseau Troc de l'île.
Je me suis ensuite rendu à Avignon pour une réunion d'informations pendant une journée et ensuite j'ai contacté des franchisés du réseau pour parler de leur expérience et ainsi me conforter dans mon choix.
J'ai alors signé un engagement fin 2001 pour ouvrir mon magasin en avril 2002 après 3 mois de formation. Pendant ces 3 mois de formation, j'ai crée ma SARL et j'ai fait effectuer les travaux dans mon magasin.

ACF : Et que faisiez-vous avant de devenir franchisé Troc de l'île ?
DE : Pendant 12 ans, j'ai été directeur d'entreprise dans le domaine du meuble, donc j'ai une bonne connaissance de ce secteur d'activité.

ACF : Quelle est la principale difficulté que vous avez du surmonter pour créer votre affaire ou/et la faire vivre ?
DE : Je n'ai pas réellement rencontré de difficulté. Souvent, la recherche du local est difficile puisqu'il faut trouver un bâtiment de 1200m2, mais dans mon cas, j'ai trouvé rapidement avec l'aide du franchiseur notamment. Le franchiseur m'a également mis en contact avec un maître d'œuvre pour l'aménagement du magasin, car dans la région il était difficile d'en trouver un.
Avec le recul, je dirai que le plus dur pour moi a été la fatigue physique : entre le stress lié à la création d'entreprise et les journées passées debout, j'étais réellement fatigué.

ACF : Quels sont les apports du réseau pour un franchisé ?
DE : Le réseau de franchise offre tout d'abord une aide pour la recherche du local mais aussi pour son aménagement.
Ensuite, le franchisé bénéficie d'une formation aussi bien pour lui-même mais aussi pour ses collaborateurs. Cette formation permet de connaître le métier et le marché.
Au démarrage, il est possible d'avoir déjà un stock de marchandises grâce au réseau Troc de l'île et ainsi d'ouvrir le dépôt-vente avec des produits à proposer aux clients. Et pour permettre un démarrage plus rapide, l'association Troc de l'île peut faire le relais et payer cette marchandise, que le franchisé rembourse ensuite en plusieurs mensualités. Pour l'ouverture, le franchisé bénéficie aussi de l'aide d'animateurs commerciaux qui l'accompagnent une semaine avant l'ouverture.
Enfin, le franchiseur propose un package complet concernant les logiciels et outils de gestion et comptabilité.

ACF : Pouvez-vous parler un peu de chiffres ?
DE : Après 3 ans d'activité, j'ai pu changer de local et devenir propriétaire, car avant j'étais en location. J'ai donc fait construire en décembre 2004 un magasin de 1300m2 dans une nouvelle zone commerciale.
Concernant mon chiffre d'affaires, je connais une progression de 20% l'an et mon magasin est classé au 34e rang parmi les 170 dépôts-vente Troc de l'île.
C'est donc une réussite, surtout que mon magasin est implanté à Lannion et qu'au début Troc de l'île trouvait qu'il s'agissait d'une trop petite ville ; mais j'étais convaincu par son potentiel.

ACF : Quel est le principal conseil que vous donneriez à quelqu'un qui veut devenir franchisé dans votre métier ?
DE : Il faut savoir que c'est un métier très prenant, car on est dans le commerce. Il faut aimer le contact avec le client et savoir qu'au niveau du management, il ne s'agit que de petite équipe (2-4 personnes). La relation avec le client est très agréable car les gens viennent par plaisir et non par obligation, pour moi Troc de l'île c'est un « magasin plaisir ».
Je pense que le plus important c'est la « tournure d'esprit », il faut s'intéresser à tout et avoir une ouverture d'esprit. J'ajouterai un dernier conseil : bien s'entourer dès le départ et demander l'avis d'un expert comptable pour ce qui concerne le juridique, les comptes…

ACF : En conclusion, êtes vous satisfait d'être franchisé Troc de l'île ?
DE : Je suis satisfait et je continue à l'être ! C'est un métier passionnant et je bénéficie d'un service complet et professionnel de la part de Troc de l'île.

Les derniers articles TROC anciennement TROC DE L'ILE

L'enseigne de franchise qui fait consommer durable !

par Audrey Caudron - presque 4 ans

Dans la tendance actuelle de recherche de développement durable, l'enseigne TROC (anciennement Troc de l'Ile) se présente comme le premier ré...

La franchise de dépôt-vente relance le développement de son réseau

par MARTINE MALATERRE - plus de 4 ans

Nouveau comportement d'achat et contexte économique difficile pour les ménages sont les deux axiomes qui ont permis de voir le développement ...

La franchise de dépôt-vente passe aux mains d'un groupe d'investissement luxembourgeois

par MARTINE MALATERRE - 5 ans

La franchise Troc.com change de main. Saphir Capital Partners, un regroupement d'investisseurs luxembourgeois, a racheté 85% du groupe Troc de l'ile SA / Troc.com et 100% de la société La Trocante à la holding du créateur de ces en...

Informations clés

  • Crée le: 13/12/06 01:00

Les franchises qui recrutent