LADY MOVING

Sport et fitness

Apport personnel minimum : 50000 EUR

Type de contrat : Licence de marque

Interview de Didier Guerry, franchisé Lady Moving à Nice

AC Franchise : Pourquoi avez-vous décidé d'ouvrir un centre Lady Moving ?
Didier Guerry : Il faut savoir que je suis issu du milieu du fitness : j'ai exploité des centres GYMNASE CLUB jusqu'en 1996. Ensuite, j'ai été directeur d'une chaîne de camping et d'hôtellerie de plein air jusqu'en 2005, pour décider finalement de revenir dans le milieu du fitness en 2006.
J'ai choisi le groupe HEBE, très connu de part sa réputation et de part la marque Moving, mais aussi pour son expérience de plus de 20 ans et pour sa pérennité. C'est lors d'un salon que j'ai pris connaissance du nouveau concept « Lady Moving », concept qui m'a fortement intéressé. J'ai alors décidé de devenir franchisé AU SIF en Mars pour ensuite ouvrir mon centre en octobre 2006 à Nice.

ACF : Quelle est la principale difficulté que vous avez rencontré en créant votre activité ?
DG : Le plus difficile est de monter le dossier de financement, car les banques sont assez « frileuses » par rapport à ce secteur d'activité, et elles le sont de plus en plus aujourd'hui. Le franchiseur m'a donc aidé en me donnant des contacts pour des banques et en se déplaçant personnellement pour le montage du dossier et aussi pour appuyer ma demande. Sinon, je n'ai eu aucune autre difficulté car tout a été très bien programmé dès le départ : tous mes délais (livraison, installation, formations ouverture…) ont été respecté au jour le jour.

ACF : Quels sont les apports du réseau Lady Moving pour un franchisé ?
DG : Tout d'abord, le franchisé bénéficie d'un concept livré « clé en main », à savoir : d'une assistance complète et continue (avant, pendant et après l'ouverture), d'une formation, de l'aménagement de son centre, d'un cahier des charges très bien défini…Par ailleurs, le concept de Lady Moving est très abouti : le principe est de proposer aux femmes une solution remise en forme et fitness simple, à savoir un circuit de 30 minutes. La clientèle visée est la femme moderne et pressée qui ne se s'est pas retrouvée avant dans les autres centres de fitness et même si elle ne souhaite pas une grande activité sportive, elle veut garder la santé et la forme.

ACF : Vous avez ouvert votre centre en octobre 2006, comment se passe le démarrage de votre activité?
DG : Mon centre est situé en plein cœur de la ville, nous avons donc beaucoup de demandes et un très bon taux de transformation des visiteurs en clients. En effet, le concept est nouveau, il attire et il est très bien perçu par les femmes…rendez-vous dans quelques mois pour vous en dire plus sur mon activité !

ACF : Quel est le principal conseil que vous donneriez à quelqu'un qui veut devenir franchisé dans votre métier ?
DG : Surtout il faut appliquer les process définis par le franchiseur et ne surtout pas les modifier ou les transformer….et puis sinon je dirais que comme le concept Lady Moving est très bien abouti, « il ne faut pas hésiter et y aller à fond » ! Le concept est tellement agréable que mon épouse a décidé d'intégrer l'équipe, ce qui n'était pas du tout envisagé auparavant !

Les derniers articles LADY MOVING

Brèves du groupe Moving

par ST - un mois

Le groupe Moving est composé de 212 clubs et de 5 enseignes: Clubs Moving, Garden Gym, Lady Moving, Fitness Parks by Moving et Moving Express. ...

Le groupe Moving en pleine mutation ?

par ST - 8 mois

Dirigé depuis Septembre 2015 par Philippe Herbette, le Groupe Moving  se compose de 5 enseignes de salle de sport chacune spécialisée dans un créneau précis ciblant une clientèle bien définie. Pour 2016 de nombreux changements ...

Philippe Herbette, un licencié du réseau devient président Directeur Général du groupe Moving

par ST - 12 mois

Charles Ellia a occupé le poste de PDG du groupe Moving durant 30 années. En Septembre dernier il cède ses parts à Philippe Herbette, un homm...

Informations clés

  • Crée le: 26/02/07 01:00

Les franchises qui recrutent