BALBIMAX

Entretien et rénovation

Apport personnel minimum : 20000 EUR

Type de contrat : franchise

Interview de Didier Cudel, franchisé Balbimax

AC Franchise : Quelles sont les raisons qui vous ont décidées à adhérer au réseau Balbimax ?
Didier Cudel : Avant de devenir franchisé Balbimax, j'ai été vendeur en meubles haut de gamme pendant 3 ans, mais je cherchais à changer d'activité et l'opportunité s'est créée lors d'une foire. En effet, mon intérêt pour Balbimax a d'abord été personnel car je souhaitais rénover ma propre maison. J'ai été séduit par les produits et l'enseigne ; ce qui m'a donc motivé pour me lancer dans la franchise. Je suis donc aujourd'hui franchisé depuis Janvier 2004.
ACF : Quelle est la principale difficulté que vous avez du surmonter pour créer votre affaire ou/et la faire vivre ?
DC : Le plus difficile a été de trouver le groupe financier qui voulait bien me suivre dans mon projet car Balbimax était une nouvelle franchise qu'il fallait faire connaître auprès des banques. Mais le franchiseur m'a aidé dans ces démarches pour trouver mon financement.
ACF : Avec le recul, quels sont les avantages que vous a apportés l'appartenance à votre réseau ?
DC : Comme j'étais le premier franchisé Balbimax, il s'est créé naturellement une complicité avec le franchiseur et ça a été un avantage pour moi, aujourd'hui nous sommes d'ailleurs amis. Par ailleurs, le franchiseur m'a apporté beaucoup d'aide, que ce soit pour le financement, la publicité, pour l'organisation de portes ouvertes et des foires…Le PDG et le Directeur commercial de Balbimax sont des personnes très sérieuses qui n'ont qu'un seul but : que les franchisés réussissent. Ils sont toujours à l'écoute, prêts à aider, à discuter ensemble mais aussi prêts à partager leur expérience acquise dans le métier. C'est cette proximité entre franchiseur et franchisé qui est un réel atout. D'ailleurs, leur objectif est d'avoir une vingtaine de franchisés afin de conserver cette proximité et de ne pas « transformer les franchisés en numéro ».
ACF : Pouvez-vous parler un peu de chiffres ?
DC : Après 2 ans d'activité, j'ai aujourd'hui 2 salariés, 2 magasins et le 3e est prévu pour le début de l'année prochaine. Au niveau de mes résultats, je connais une progression de 300% par rapport à la première année et j'ai comme objectif une progression de 200% pour l'année prochaine par rapport à 2006.
ACF : Quel est le principal conseil que vous donneriez à quelqu'un qui veut devenir franchisé dans votre métier ?
DC : Pour s'installer il faut en vouloir, il faut avoir la volonté de réussir et notamment dans le secteur du bâtiment, il « faut se remuer ». Il faut ajouter qu'en plus le futur franchisé n'est pas seul, car aussi bien la société mère que moi-même nous aidons les nouveaux franchisés.
ACF : En conclusion, êtes vous satisfait d'être franchisé Balbimax ?
DC : Bien sûr, sinon je ne le serais plus ! Je suis très satisfait surtout qu'avant de devenir franchisé Balbimax, j'avais déjà été franchisé pour une autre enseigne mais je n'avais pas été convaincu. Avec Balbimax, j'ai réussi notamment grâce à la disponibilité du franchiseur et ses conseils.

Les derniers articles BALBIMAX

Une nouvelle agence Balbimax en Franche-Comté

par - plus de 9 ans

Le 31 Mai, Balbimax inaugurera une nouvelle agence à Vermondans en Franche-Comté à l'adresse suivante: Société...

Un nouveau venu chez Balbimax

par - plus de 9 ans

Le 29 Mars dernier, Balbimax a accueilli un nouveau franchisé à Chartres, en région parisienne. Monsieur Hube...

Une collaboration franchiseur/franchisé soutenue

par - presque 10 ans

Interview de Mr Hédoux, Directeur d'enseigne national Balbimax. AC Franchise : Pouvez-vous nous présenter Bal...

Informations clés

  • Crée le: 23/08/07 02:00

Les franchises qui recrutent