GREEN IS BETTER

Restauration rapide, fast food

Apport personnel minimum : 50000 EUR

Type de contrat : Licence de marque (Etait en FRANCHISE à son lancement)

Il faut savoir se lancer, il n'y a pas de mauvais moments !

Bénédicte PELTRE est franchisée du réseau Green is better à Rennes, depuis juillet 2011. Avec un diplôme de Communication et Ressources Humaines, elle a été embauchée en tant que Chargée de recrutement en Bretagne, pendant 2 ans et demi. Elle a ensuite travaillé dans la communication interne, puis dans l'évènementiel, dans le secteur du tourisme. Bénédicte avait des ambitions, elle souhaitait faire évoluer sa carrière et n'a pas trouvé d'opportunités en tant que salariée. L'idée de création d'entreprise lui ai alors venue, suite à la découverte d'un saladbar.

Interview publiée par AC Franchise en  mai 2012 et contrôlée et approuvée par le franchiseur. 

A noter que beaucoup de franchisés du réseau ont déposé le bilan par la suite et que d'autres ont créé un réseau concurrent.

Point de vue du franchisé ou de l'adhérent :

Pourquoi avez-vous choisi une franchise de restauration rapide ?
Bénédicte PELTRE
: "La franchise m'a intéressée pour son côté rassurant, le soutien qu'elle apporte, notamment auprès des banques, de la gestion logistique... En tant que jeune créatrice d'entreprise, j'avais besoin d'être accompagnée dans mes démarches. J'ai choisi le secteur de la restauration rapide après avoir été séduite par le concept de saladbar Green is better. J'ai comparé deux réseaux et j'ai choisi la franchise Green is better sans hésitation."

Comment avez-vous pris contact avec le franchiseur Green is better?
Bénédicte PELTRE
: "J'ai rempli sur internet un dossier de candidature à la franchise Green is better, puis j'ai été recontactée par l'enseigne. J'ai ensuite été invitée à rencontrer l'équipe au cours d'une demi-journée de présentation du concept. Le franchiseur m'a laissé le temps de la réflexion, pendant lequel j'ai trouvé un local dans une zone à fort potentiel (zone de bureaux). L'avantage de la franchise Green is better est qu'il n'y a pas de nuisances sonores ni olfactives, c'est un argument important pour l'obtention du local. Après que le local ai été validé, l'enseigne a analysé la faisabilité de l'aménagement du point de vente."

Comment avez-vous été formée à la franchise Green is better ?
Bénédicte PELTRE
: "Après avoir suivi une formation obligatoire sur l'hygiène (par un organisme extérieur), j'ai suivi une semaine de formation au siège, sur la tenue du point de vente, la mise en place des produits dans le restaurant, les techniques de vente, l'organisation de la journée, l'utilisation de la caisse, les achats, la gestion des fournisseurs, le prévisionnel, le système de fidélité, à travers des jeux de rôle et des mises en situation dans un point de vente."

Que faites-vous pour faire connaître votre restaurant ?
Bénédicte PELTRE
: "J'ai opté pour un encart publicitaire dans un magazine local. J'ai également eu un article dans le journal régional Ouest France, ainsi qu'un reportage télévisé pour la chaîne Rennes TV. Au quotidien, je fais également de la prospection directement dans les entreprises voisines, je vais moi-même distribuer des flyers."

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans votre projet ?
Bénédicte PELTRE
: "Il faut se faire connaître! La publicité est importante, il y a beaucoup de moyens payants, mais il y faut utiliser les moyens gratuits comme les journaux locaux, friands de parler des nouveaux projets de leur région... Il faut également savoir gérer la trésorerie. Il n'y a pas de "bonne" période pour ouvrir, tous les moments sont bons, il faut se lancer!"

Quel soutien vous apporte la franchise Green is better au quotidien ?
Bénédicte PELTRE
: " L'enseigne apporte un soutien quotidien, tant sur des questions techniques, pratiques ou simplement pour un échange. C'est très rassurant et nous avons créé de ce fait des relations de travail très équilibrées. Différentes personnes sont à notre écoute au sein du réseau dès que le besoin s'en fait sentir, elles prennent de nos nouvelles si l'on n'en donne pas !"

Quels conseils pouvez-vous donner à de futurs franchisés ?
Bénédicte PELTRE
: "Etre vigilant aux possibilités de financement et d'emprunt, prévoir un peu plus car il y a toujours des imprévus, et il faut vivre correctement. Pour la franchise Green is better en particulier, il faut bien entendu apprécier le concept, avoir une personnalité d'entrepreneur, de la volonté et surtout une grande motivation."

Les derniers articles GREEN IS BETTER

Nous sommes convaincus que le marché des bars à salades a beaucoup d'avenir.

par AC source GIB - plus de 4 ans

Elodie BESNARD est franchisée Green is better depuis octobre 2011 à Sophia Antipolis, accompagnée de son associé Gregory CHATAIGNER. Après un BTS Assistante de gestion, Elodie BESNARD a eu plusieurs expériences professionnelles, dan...

Témoignage de Marianne, franchisée Green is better (2010)

par ACF - plus de 4 ans

La franchise Green is better est une franchise de saladbar. L'enseigne propose à ses clients une variété de salades et d'assaisonnements. Le ...

Interview de Maud Kouyoumdjian, Directrice du développement France/pays francophones

par Céline Cotton - 6 ans

Interview de Maud Kouyoumdjian, ex Directrice du développement France/pays francophones en Novembre 2010. Ses réponses n'engagent que Green i...

Informations clés

  • Crée le: 03/05/12 11:40

Les franchises qui recrutent