Futurs franchisés : analysez et réfléchissez avant de signer

Vous avez choisi de vous lancer dans l'aventure de la franchise ? Vous avez trouvé l'enseigne qui correspond le plus à votre profil et à vos aspirations ? Vous avez été sélectionné par le franchiseur et êtes prêt à vous engager pour plusieurs années ?
Ne partez tête baissée dans la signature de votre contrat… Avant de faire le pas définitif, profitez des 20  jours prévus par la loi Doubin pour étudier précisément votre DIP (Document d'Information Précontractuel) et faites vos propres recherches... Car, si le DIP vous donne accès aux données essentielles (descriptif du réseau de franchise, hostorique, spécificités du contrat, état du marché…), il n'est pas suffisant pour connaître complètement l'enseigne de franchise que vous avez choisie.

1. Analysez la santé des unités franchisées existantes :

Ne vous contentez pas du chiffre d'affaires moyen d'exploitation fourni par le réseau dans le DIP, établissez vous-même une étude des comptes d'exploitation d'autres unités en activité comparables à celle que sera la vôtre. En clair, n'hésitez pas à vous donner les moyens de déterminer quel sera le nombre de clients, les taux de marge, le panier moyen…

2. Soyez vigilant quant à l'historique du réseau et au turn-over :

Indicateurs incontournables de la santé d'une franchise, les entrées et sorties du réseau sont à étudier  avec beaucoup de précision. Si vous notez un turn-over important, ce n'est pas bon signe !

3. Choisissez votre emplacement avec pertinence :

Réalisez vous-même ou faites réaliser par des professionnels une étude de marché identifiant ce que sera votre clientèle et votre fonds de commerce.
Ces trois étapes seront garantes de votre bon choix. Ne prenez pas ce temps de réflexion à la légère et engagez vous en toute connaissance de cause !

Pour en savoir plus, consultez :
Futurs franchisés : apprenez à déchiffrer un DIP
Le DIP, document d'information précontractuel conforme à la loi Doubin


Audrey Caudron

Articles similaires

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 8 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 9 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Le métier de courtier en crédit immobilier

par DM - 15 jours

Le courtier exerce l’intermédiation en vertu d’un mandat du client. Il joue donc le rôle d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement. Il peut exercer dans plusieurs spécialités dont le crédit immobilier, le rachat de crédits...

Informations clés

  • Crée le: 19/04/13 02:00

Les franchises qui recrutent