Franchises de restauration : on attend le bilan de la TVA à 5,5 %

Avec l'abaissement tant attendu en France de la TVA, entrée en vigueur au début de l'été, les enseignes de franchise de restauration se sont engagées à baisser leur prix. Ambition d'une telle action : contrer la crise, regagner de la clientèle et pérenniser les 880 000 emplois de la profession.


En effet, en contrepartie de la réduction de la TVA de 19,6 % à 5,5 % le 1er juillet dernier, les syndicats de restaurateurs français ont signé « un contrat d'avenir » les engageant à répercuter cette baisse historique sur les prix (de l'ordre de 11,8% sur un choix de produits de consommation les plus courants), sur l'emploi (créer 40 000 emplois dont 20 000 en alternance sur les deux prochaines années), sur les niveaux de salaires (la restauration fait partie des secteurs économiques les moins rémunérés) et sur les investissements.
Alors que la période estivale touche à sa fin, on attend un premier bilan…
Une chose est sûre : l'application de cet engagement reste très différente d'une enseigne à l'autre. Quant à l'impact sur l'activité des différents établissements et leur capacité à embaucher, ils mériteront des études approfondies…
A suivre.
Audrey Caudron
N'hésitez pas à consulter toute l'actualité relative à la réglementation des affaires



Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 6 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 8 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 18/08/09 02:00

Les franchises qui recrutent