Franchise Maroc : La volonté politique doit être accompagnée par l'environnement réglementaire

A l'occasion du salon organisé à Casablanca du 15 au 17 juin, Abderrahmane Ouardane (AC Franchise Maroc, ancien président de la Fédération marocaine de la franchise et organisateur du salon de la franchise) a répondu aux questions des journalistes de Finances News Hebdo.

Il faut admettre qu'il y a une volonté politique de développer la franchise affirme-t-il et par ailleurs jusqu'à présent on a clamé haut et fort qu'on n'avait pas besoin de loi sur la franchise, mais aujourd'hui elle s'impose pour éviter des dérives et des accords imparfaits entre franchiseurs et franchisés. (NDLR : pas une loi sur la franchise mais sur l'information précontractuelle comme en France).

La Fédération Marocaine de la Franchise s'engage fortement et s'implique pour faire de ce salon un rendez-vous annuel. On a voulu l'axer sur la dimension internationale explique Abderrahmane Ouardane. Cette année c'est l'Espagne qui est mise à l'honneur avec une présence forte d'une quinzaine d'enseignes. Chaque année il y aura ainsi un pays à l'honneur. Ce salon va répondre aux besoins de s'informer et de se former. Seront présents l'OMPIC, le Ministère du Commerce et de l'Industrie, le CRI...

La volonté politique doit s'accompagner de celle de l'environnement réglementaire imposé aux acteurs économiques. La Douane doit s'impliquer davantage, le fisc doit faire plus. La taxe douanière est certainement appelée à disparaître. On va vers l'abolition des frontières... Tout ceci impose aux franchises d'être très compétentes et pour qu'elles le soient le fisc devra baisser la barre. Il y a un effort à faire et la Fédération Marocaine de la Franchise est en train de se battre vigoureusement pour ce volet.

Vu dans Finances News Hebdo Maroc


Articles similaires

Le point sur le statut de l’auto-entrepreneur

par Martine Malaterre - 16 heures

Devenue micro-entreprise depuis le 1er janvier 2016, le régime auto-entrepreneur a fait de nombreux adeptes car il permet de démarrer une ent...

"Boutique à l’essai" : une idée pour redonner vie aux boutiques de centre-ville !

par ST - un mois

C’est la ville de Noyon, dans l'Aisne, qui a lancée cette idée de "Boutique à l’essai". S’apercevant que les commerçants boudaient le centre ville de cette commune de 15 000 habitants, la ville décide de redynamiser cette zone en pr...

En savoir plus sur la déclaration d’insaisissabilité

par Martine Malaterre - un mois

La déclaration d’insaisissabilité existe depuis le 1er Aout 2003 pour les entreprises individuelles. Elle a pour objectif de de limiter l’éte...

Informations clés

  • Crée le: 21/06/06 02:00

Les franchises qui recrutent