Faire évoluer son concept : Une obligation pour continuer à franchiser !


Faire évoluer son concept est une question de survie. Les besoins des consommateurs changent, évoluent, certains secteurs disparaissent, d'autres sont remplacés par de nouveaux secteurs plus utiles, plus tendance et plus adaptés….


La franchise, en tant que formule commerciale qui connaît un réel succès ces dernières années, a prouvé que la rapidité d'adaptation aux nouveaux besoins du marché est primordiale pour la survie d'un réseau.
Au départ, le franchiseur, premier responsable de la pérennité de son réseau, va séduire ses franchisés grâce à l'originalité de son concept, à l'étendu de son savoir-faire et aux services qui leur apporte. Mais recruter de bons franchisés n'est pas une fin en soi, il faut savoir les garder !
Pour ce faire, il faut dés le départ, et avant même de lancer son réseau de franchise, penser aux possibilités d'évolution de son concept. Certains concepts, bien qu'originaux, ont une durée de vie limitée, car ne pouvant pas répondre aux besoins évolutifs du marché.

Comment faire évoluer son concept ?

Cette étape requiert des moyens humains mais aussi financiers importants qui varient en fonction de l'enseigne, des changements à faire et du nombre de franchisés. Il est clair que l'investissement sera plus important pour un réseau composé de centaines voire de milliers de franchisés.
Ces changements peuvent concerner le décor, le logo ou s'étendre jusqu'aux produits. Ils peuvent être décidés par la tête de réseau ou être le résultat d'une étude ou suite à des remontées de la part des franchisés.

Le franchiseur est le premier responsable de la pérennité du réseau mais pas le seul !

Des franchisés qui voient leur chiffre d'affaires baisser ou remarquent que leurs produits n'ont plus le même succès auprès des consommateurs, à cause de la concurrence ou parce qu'ils ne répondent plus aux besoins des clients, vont exercer une certaine pression sur la tête de réseau afin qu'il apporte les réajustements nécessaires à son concept, à ses produits.
D'ailleurs, il est conseillé d'impliquer ses franchisés, qui restent avant tout des entrepreneurs autonomes, dans cette étape importante. Ils seront plus motivés par la suite à appliquer les changements apportés, sans oublier que leur avis est nécessaire vu qu'ils sont en contact direct avec les clients.

Et les anciens franchisés ?

Il n'est pas toujours évident pour un franchiseur de faire accepter les changements aux anciens franchisés du réseau. Ces derniers peuvent montrer une certaine résistance et peuvent même quitter le navire.
C'est pourquoi il est conseillé de les impliquer d'avantage en prenant le temps de discuter avec eux, d'étudier leurs propositions et d'essayer de les convaincre de l'efficacité de ces évolutions.
Il ne faut pas oublier qu'en franchise, le plus grand danger est que le réseau se disperse et que chacun fasse cavalier seul. Un bon franchiseur est celui qui réussit à fédérer ses équipes, partenaires et collaborateurs autour d'un objectif commun : Le développement d'un réseau solide !
N'hésitez pas à consulter l'article suivant pour un complément d'informations : Franchiser un concept : dix règles à respecter selon le collège des experts de la fff !

Articles similaires

FRANCHISE EXPO PARIS : J-5 , Paris capitale de la franchise

par Source Salon - 10 jours

Plus de 100 nouvelles enseignes seront présentes cette année de même qu'environ 130 enseignes internationales. 125 conférences et ateliers seront organisés sur de nombreuses thématiques via l’Atelier du Créateur d’Entreprise, l’Ecole de la Fran...

La marque espagnole de prêt à porter Zara se développe uniquement en succursales

par Dorsaf Maamer - 11 jours

Née en 1975 à Coruña en Espagne, Zara est la marque phare du Groupe Inditex, leader mondial de la confection textile. Elle compte aujourd'hui plus de 2100 magasins implantés dans 88 pays. L'enseigne espagnole de prêt-à-porter jouit d'une très gran...

La franchise continue de créer des emplois

par Julien Cadoret - 16 jours

La franchise résiste et continue de se développer même en temps de crise ce qui lui permet de continuer à créer de l'emploi. Plus de quatre franchisés sur dix ont créé au moins un emploi en 2016. La franchise envisage l’avenir avec ...

Informations clés

  • Crée le: 17/12/12 01:00

Les franchises qui recrutent