Evolution du rythme de la création d’entreprise en France

L'Agence pour la création d’entreprise en France (APCE) a souligné en février 2014 la baisse du nombre d’entreprises individuelles créées sous le régime de l’auto-entrepreneur (-2,1% par rapport à 2012). 

Cette régression, même si elle a été brève, a suscité chez les créateurs de TPE la volonté de se faire accompagner pour réussir leurs projets. 

La restructuration du secteur entrepreneurial

En 2012, l’INSEE a compté 3 391 594 TPE, soit l’équivalent de 94% de l’ensemble des entreprises françaises. Évolution essentiellement due à la restructuration du secteur entrepreneurial, son informatisation et
sa numérisation. En effet, entre 2000 et 2013, le nombre d’entreprises créées a évolué de + 149%, et durant les 5 premiers mois de 2014, environ 242 503 entreprises ont pu voir le jour soit + 2% eu égard à la même période de 2013 selon le rapport de l’INSEE datant de Mai 2014. 

La distribution des salariés dans les TPE

Selon le Pôle Emploi. Statistiques de 2010, Métropole-champ Unedic, la distribution des salariés dans les différents types d’entreprises n’a pas cessé d’évoluer depuis au moins une trentaine d’années. Les données statistiques de cette source indiquent que les entreprises dont le nombre d’employés ne dépasse pas 9 salariés ont été marquées entre 1976 et 2010 par une forte croissance (de 2 448 000 à 3 986 319 ouvriers) soit une augmentation de +63%.

Les entreprises dont le nombre de salariés ne dépasse pas la cinquantaine viennent juste après - en termes de croissance du nombre d’employés - avec une augmentation de +46% (de 3 245 000 en 1976 le nombre est passé à 4 728 515 salariés en 2010).

Concernant les entreprises dont le nombre d’ouvriers ne dépasse pas les 500, le nombre d’employés n’a évolué que de +25%. Pour ce qui est du nombre de salariés au sein des entreprises qui font travailler plus de 500 ouvriers, le nombre a chuté de –35%.

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 22 heures

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

Ne ratez pas le Salon dédié aux entrepreneurs : Business Success, Mercredi 16 novembre près de Lille!

par Dorsaf Maamer - 21 jours

Le 16 novembre aura lieu l’événement dédié aux dirigeants TPE/PME, auto-entrepreneurs, agents commerciaux, futurs franchisés... Le Business S...

Comment financer votre projet de franchise ?

par Dominique Deslandes - un mois

Se lancer en franchise rassure les banquiers mais requiert parfois un niveau d'investissement plus important. Pourquoi est-ce parfois plus ch...

Informations clés

  • Crée le: 13/05/14 00:15

Les franchises qui recrutent