Et si l'avenir de la consommation était bio… et discount ?

Selon une étude réalisée par Ipsos, 36 % des Français ont annoncé une diminution de leurs dépenses dans le contexte de crise actuelle.
Un constat pessimiste qui cache aussi une nouvelle forme de consommation : une volonté de plus en plus forte de consommer sain, écologique, éthique… et moins cher.
Fini donc les confiseries et produis de grignotage et vive la consommation des fruits et légumes, d'aliments et boissons écologiques et éthiques.
Autre constat : les Français annoncent leurs intentions de multiplier leurs achats de produits chez les discounters et hard-discounters.
Et les statistiques le confirment : selon cette même étude Ipsos, 36 % des Français prévoient d'acheter moins de marques, 23 % d'entre eux pensent augmenter leurs achats d'aliments et boissons biologiques et 45 % déclarent vouloir accroître leurs achats de marques discount.
Des chiffres qui devraient faire plaisir aux enseignes de franchise qui ont pris ces nouveaux tournants ! Quant aux autres, elles peuvent réagir mais aussi se dire que la crise ne durera pas tooujours.
Vu dans LSA n° 2081

Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 1 jour

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 3 jours

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 4 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Informations clés

  • Crée le: 19/05/09 02:00

Les franchises qui recrutent