Et pourquoi pas reprendre une franchise ?

Dans le contexte économique actuel, la reprise d'une franchise peut apparaître comme une alternative tout à fait intéressante. Si globalement il semble moins risqué de reprendre une franchise que d'en créer une de toutes pièces, la reprise de franchise reste une aventure entrepreneuriale à prendre avec le plus grand sérieux. Un choix dont il faut bien mesurer les contraintes !

Alors que 37 % des franchisés envisagent, en France, de passer la main d'ici cinq ans (changement d'activité, départ à la retraite, "vendre à un mieux-offrant"...),

Beaucoup de franchises à reprendre en France

 Il est en effet certain que le contexte est aujourd'hui favorable à l'augmentation des transmissions de franchise. On peut alors réellement se poser la question de l'intérêt de reprendre une affaire plutôt que de créer une franchise...
Si la reprise de franchise permet entre autres avantages de bénéficier d'emplacements de premier choix (de plus en plus difficiles à obtenir !) et de récupérer un chiffre d'affaires existant, il convient de vérifier sérieusement les raisons de la cession de l'exploitation, celles pour lesquelles aucune personne de la région n'est candidate au rachat de la franchise, les dates d'échéance du bail, les rations de performance  économique de l'affaire, les ressorts de rentabilité. Une obligation avant de se lancer dans l'aventure : bien évaluer la santé financière et les perspectives du point de vente !
Dans ce contexte précis, il est à noter qu'en cas de cession du fonds de commerce, le franchiseur est dans l'obligation de transmettre le chiffre d'affaires et le résultat des trois derniers exercices. S'il s'agit par contre d'une cession de parts, il n'y a pas de transmission des derniers comptes d'exploitation mais une évaluation le plus souvent fondée sur des audits.

Prenez en compte ces conseils avant la reprise d'une franchise !
Audrey, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 6 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 6 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Le métier de courtier en crédit immobilier

par DM - 13 jours

Le courtier exerce l’intermédiation en vertu d’un mandat du client. Il joue donc le rôle d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement. Il peut exercer dans plusieurs spécialités dont le crédit immobilier, le rachat de crédits...

Informations clés

  • Crée le: 18/04/14 05:32

Les franchises qui recrutent