Enregistrer officiellement votre entreprise combien ça coûte ?

Alors ça y est ! Vous voulez devenir franchisé ? Vous créez votre activité, outre les frais liés aux interventions de différents conseils d'experts ou de consultants, vous aurez à supporter des coûts incompressibles demandés pour les formalités, variables parfois en fonction des institutions et des régions.
Vous avez choisi un statut d'entreprise commerciale, vous aurez donc à l'immatriculer au registre du commerce et des sociétés (RCS) : 62,19 euros, mais rappelons que la déclaration d'activité pour les micro-entrepreneurs est gratuite.
S'il s'agit d'une entreprise inscrite au répertoire des métiers, c'est plus cher : 130 euros. Vous devez aussi suivre un stage de préparation à l'installation de 4 jours : environ 200 euros, ce montant peut varier suivant les départements.
Pour les professions libérale, l'inscription se fait désormais auprès de l'Urssaf, elle est gratuite.
Les agents commerciaux s'inscrivent au registre spécial de leur profession auprès du greffe du tribunal de commerce et cela leur coûte 26,43 euros.
Ensuite la création d'une SARL, d'une EURL, d'une SNC ou d'une Société civile demande des frais de publication au journal d'annonces légales pour environ 160 euros et l'immatriculation au registre du commerce et des sociétés contre 83,96 euros.
Pour les SA ou les SAS, la publication au journal d'annonces légales est facturée environ 230 euros et l'immatriculation au registre du commerce et des sociétés 83,96 euros.
La création d'une association Loi 1901 ne requiert que l'insertion au journal officiel, actuellement facturée 43 euros.
Dominique Deslandes

Articles similaires

Les apports en société

par DD - 5 jours

Les apports sont des biens ou des fonds que les associés mettent à la disposition de la société en vue de l'exploitation commune et en contrepartie desquels ils reçoivent des droits sociaux (parts ou actions) soumis aux aléas de la société

Devenir courtier en crédit

par DM - 14 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 14 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Informations clés

  • Crée le: 24/07/09 02:00

Les franchises qui recrutent