Enquête de La Chaine Eco : L'accessibilité des commerces


Il y a près de 2 millions de personnes en situation de handicap, aujourd'hui en France. Pour elles, franchir une marche ou ouvrir une porte pour entrer dans un magasin est un véritable obstacle. C'est pourquoi, dès 2015, les commerces de proximité en ville comme à la campagne devront s'adapter pour recevoir dans de meilleures conditions, les personnes handicapées, les personnes âgées et les parents avec des poussettes d'enfant. Des travaux seront bientôt obligatoires pour rendre les commerces accessibles à tous.

Le commerce s'adapte à l'accueil des personnes handicapées

Comment certains commerçants ont-il déjà commencé à faciliter le quotidien de tous les consommateurs ?
Pour être autonomes, beaucoup de personnes handicapées moteurs ont besoin d'un scooter électrique qui leur permet de faire leurs courses chez certains commerçants du quartier.

Olivier De Buhren, gérant d'un magasin d'alimentation nous explique :
« Ce magasin n'était absolument pas conçu pour les personnes handicapées, il était très petit et pas du tout accessible par qui que ce soit, il y avait des marches partout, on a élargi les allées principales et on a comblé les marches avec des petites pentes douces. Dès la conception du magasin on a travaillé l'accessibilité des personnes handicapées et des poussettes pour les mamans. »

Aujourd'hui, effectuer des travaux pour rendre sa boutique facilement accessible reste encore rare.
Laurent Rigaud, artisan boucher charcutier a établi des plans pour modifier son commerce et le rendre plus accessible pour les fauteuils des personnes à mobilité réduite. Il y aura un sens de circulation, des portes automatiques, suppression des marches et respect de la largeur tout le long du magasin.

Le commerce rural plus accessible aux personnes à mobilité réduite

Dans certaines zones rurales isolées, le seul magasin est bien souvent un point multiservices.
Il y en a 250 en France. Lieu de rencontres et d'échanges avec les habitants, c'est un commerce de grande proximité.

Il est accessible aux personnes dont la mobilité est réduite. On y trouve l'essentiel de l'alimentaire, de quoi envoyer une lettre recommandée ou encore déposer un vêtement destiné au pressing, mais pas seulement.

Sarah Dumont gérante d'un point multiservices, a développé un nouveau service pour coller le plus possible au besoin de la population, qui est le service de portage de repas à domicile pour les habitants, notamment, qui ne peuvent plus se faire à manger chez eux.
Cette commerçante n'est pas à court d'idée pour faire plaisir à sa clientèle, elle organise un atelier cuisine et une fois par mois, une dizaine de personnes participent à cette initiative.

Faire ses courses au quotidien pour les personnes en fauteuil

Lorsque l'on parle d'handicap on a souvent tendance à penser aux personnes en fauteuil roulant.
Pourtant la cécité est un autre exemple d'infirmité qui pénalise dans la vie de tous les jours.

Pour Jean Christian qui est non voyant, faire ses courses n'est pas simple. Chez le marchand de fromage il ne peut pas toucher la marchandise, alors, tout repose sur la convivialité. Le fromager l'a bien compris et il n'hésite pas à faire goûter ses produits à ses clients.
Fernand Swierz, fromager est convaincu que c'est l'aide humaine qui est capitale dans bien des questions d'accessibilité et notamment dans les commerces.

Aménager les magasins en améliorant l'accueil de tous les publics, reste un objectif à atteindre pour les commerces de proximité.

Articles similaires

Dossier : Être franchisé d'un jeune réseau : Est-ce un bon plan ?

par Julien Cadoret - 12 heures

Pourquoi rejoindre un réseau de franchise naissant plutôt qu'un réseau mature à priori plus rassurant ? Les jeunes réseaux exercent une attraction sur les candidats à la franchise.

4 jeunes réseaux de franchise qui recrutent

par DM - 13 heures

Les réseaux de franchise ont vu leur nombre doubler ces dix dernières années. La France, plutôt pionnière en matière de franchise, comptait en 2005 929 franchiseurs et 39 510 points de vente en franchise. En 2016, le nombre de franchiseurs a attei...

Les précautions à prendre avant d'intégrer un jeune réseau de franchise

par Julien Cadoret - 1 jour

Il se passe en moyenne 8 ans entre la création d’une enseigne et son lancement en franchise. Cette période permet au futur franchiseur de vérifier la solidité et la durabilité de son concept, de se constituer une assise financière ...

Informations clés

  • Crée le: 18/05/12 02:00

Les franchises qui recrutent