En restauration : tout savoir sur la licence IV

Si la restauration vous tente, vous aurez peut être à servir de l'alcool. Il vous faudra donc détenir la licence IV, un droit avec beaucoup d'interdits...

Actuellement il y aurait 150 000 licences exploitées, dont 80 000 par des cafés, bars, brasseries, les autres concernent les hôtels et restaurants. Elles sont autorisées par les Mairies, la préfecture de police ou les douanes. Leur coût peut aller jusque 60 000 euros par exemple sur la Côte d'Azur. Tandis qu'à Aix en Provence elle serait de l'ordre de 30 000 euros et autour de 7 000 à Paris.

Une licence très règlementée

Certaines zones sont protégées et ne peuvent faire l'objet d'autorisation : ainsi il est impossible d'avoir la licence IV à Paris lorsque l'établissement est situé à moins de 75 mètres d'une école, d'un stade ou d'un hôpital. Le nombre minimal d'habitants par débit de boissons alcoolisées dans une commune est fixé à 450 d'après le Code des débits de boisson régi désormais par le Code de la santé publique.

Un cafetier dispose de 3 années pour vendre sa licence après la fermeture ou la cession de son établissement. Cette disposition a permis aux détenteurs de la licence IV de ne pas la brader. Une inquiétude pèse sur ce secteur car il est question d'une taxe liée à la vente d'alcool. En effet en janvier dernier le Haut Conseil pour l'avenir de l'assurance-maladie dénonçait un coût annuel de l'alcool de 10 milliards d'euros, soit 10 % des dépenses de médicaments consommés.

Articles similaires

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 24 jours

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - un mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Franchise : Le Décret d'application art 64 de la loi El Khomri est paru

par Jean Samper - un mois

Un décret qui parait en catimini, le 6 mai, juste avant les élections. Désormais il faut appliquer les dispositions de la loi El Khomri qui concernent la franchise à savoir la mise en place d'une instance de dialogue social au sein de certains rés...

Informations clés

  • Crée le: 07/09/13 02:00

Les franchises qui recrutent