Du nouveau pour les géants But et Tati

A nouvelle rentrée, nouvelle actualité dans le monde de la distribution commerciale. En ce mois de septembre 2013, ce sont les géants But et Tati qui annoncent leurs nouveautés. Au programme : un nouveau But City à Paris et l'ouverture d'un grand Tati à Thiais en région parisienne. Retour sur deux enseignes qui affichent de belles perspectives de développement dans le secteur de l'habitat et du prêt-à-porter.

Un nouveau But City s'installe à Paris

C'est à Paris que But City vient ainsi d'ouvrir un deuxième point de vente, en plein coeur de la capitale, sur le boulevard Sébastopol. Sur 650 m2 et trois niveaux, l'entreprise But propose une belle offre de luminaires, objets de décoration, meubles adaptés aux petits espaces, produits pour la cuisine et pour l'agencement des salons. Cette ouverture s'inscrit dans la nouvelle stratégie de l'enseigne d'ameublement But qui, jusque-là installée en zones commerciales et péri urbaines, se décline désormais en deux concepts de proximité : But City et But Cosy. Avec un premier magasin ouvert en 2012 rue de Wagram à Paris, But City a pour ambition de conquérir les centres-villes. Les magasins proposent une offre de mobilier et déco design, très citadin et plutôt branché sans être pourtant trop élitiste. Dans ces points de vente nouvelle génération, l'accent est mis sur le mobilier et la décoration. D'autres magasins devraient rapidement voir le jour en France.

Le plus grand Tati de France ouvre ses portes à Thiais, en région parisienne

Chez Tati, après des périodes plutôt moroses, l'heure est aussi à la reconquête avec l'ouverture d'un grand magasin de 4000 m2 à Thiais en région parisienne, dans le centre commercial Belle Epine. Ce nouveau point de vente, plus moderne, vient rejoindre les 128 précédents et notamment les 30 magasins qui ont ouvert leurs portes en 2013. L'idée des dirigeants est de proposer un nouveau modèle de discount qualitatif et de répondre toujours plus aux besoins de la clientèle. Cette nouvelle adresse de l'enseigne historique est pensée comme un véritable grand magasin avec des mini-boutiques et des univers consacrés à la mode, au maquillage, à la maison ou au mariage. Un vrai coup de jeune pour l'entreprise qui affichait en 2012 un chiffre d'affaires de 400 millions d'euros.

Articles similaires

Couple : comment réussir au travail ?

par Audrey Caudron - 26 jours

Via un entretien avec Sandrine Meyfret, sociologue, l’Express nous donnait les secrets des couples qui réussissent au travail, dans un contexte où il est souvent difficile de mener de front carrière professionnelle et épanouissement dans la vie fa...

Top 10 des articles les plus lus en 2016 sur AC Franchise

par Dorsaf Maamer - 4 mois

2016 s'est achevée ! Une année marquée par l'intérêt croissant des entrepreneurs et créateurs de projets pour la franchise. La France compte...

La loi énergétique impacte le territoire français bien qu'elle prenne du retard

par MA - 4 mois

Un rapport parlementaire apparu en octobre a révélé que la France risquait de prendre du retard dans la réalisation des actions de la loi de transition énergétique. Il faudra donc s'attendre à ce que les objectifs fixés pour 2050 ne soient pas att...

Informations clés

  • Crée le: 14/09/13 02:00

Les franchises qui recrutent