Devenir courtier en immobilier

Le métier de courtier en immobilier est un métier avant tout commercial. Devenir courtier en immobilier demande une grande disponibilité, des qualités humaines de contact et de persuasion. Avoir des connaissances basiques en droit est nécessaire au bon exercice de cette profession mais la formation apportée par les réseaux suffit.

Qualités du courtier en immobilier

Pour devenir courtier en immobilier, quelques qualités de base sont utiles. C'est principalement un métier de contact, et l'aisance relationnelle facilitera beaucoup les échanges avec les clients. Un grand sens commercial est nécessaire pour obtenir la confiance des acheteurs et des vendeurs, ainsi que la réactivité pour saisir les opportunités. Le courtier en immobilier doit être joignable à toute heure, enfin presque, donc une grande disponibilité alliée à un dynamisme et une efficacité naturelle seront gage de réussite. 
Le courtier en immobilier diffuse également, par voie de petites annonces dans la presse ou sur internet, les informations des biens disponibles sur le marché. S'il a une agence, il affiche ces informations sur la vitrine.

Clients acheteurs et clients vendeurs

Pour ses clients acheteurs, il participe avec eux à la visite des lieux et les aide dans leur choix en fonction de leur budget. Il les accompagne également dans leurs démarches financières et administratives.
Pour ses clients vendeurs, il s'occupe de la promotion des biens immobiliers et les conseille selon sa connaissance du marché. Souvent il rédige le compromis après vérification des documents nécessaires tels que titres de propriété, certificats divers, etc. Il prend en main également tous les aspects financiers et administratifs des transactions.
Les clients d'un agent immobilier le mandatent pour une mission précise. Ce mandat est un écrit précisant les conditions de rémunération.
Devenir courtier en immobilier demande une grande mobilité, il n'est pas nécessaire d'avoir un bureau fixe. Les horaires ne sont pas fixes, il faut se montrer disponible au moment où les clients le sont, et les heures creuses servent à la prospection de nouveaux biens à vendre, à la recherche d'éventuels acheteurs, et à se tenir informé du marché. Mais la grande satisfaction d'un courtier est de conduire une vente jusqu'à son terme.

Travailler en réseau

Un courtier peut travailler seul ou bien faire partie d'un réseau d'agences immobilières. Il est titulaire d'une carte professionnelle délivrée par la préfecture, à renouveler tous les 10 ans. En tant qu'agent immobilier, il est rémunéré par un pourcentage sur la transaction. 
De nombreux réseaux d'agences immobilières recrutent régulièrement et ont bien réussi sur le marché de l'immobilier. On peut citer en exemple le groupe Safti qui depuis 2010 réunis plus de 500 agents immobiliers indépendants sous son enseigne.
Consultez les dernières actualités sur le réseau Safti.

La loi Hoguet

Depuis le 2 janvier 1970, les activités immobilières sont régies par la loi Hoguet. La loi 70-9 règlemente les conditions d'exercice des activités relatives à certaines opérations immobilières.
Elle a créé et fixé les conditions d'attribution de la carte professionnelle. Le 20 juillet 1972, le décret 72-678 fixe les conditions d'application de cette loi. De plus, cette loi oblige les titulaires de cette carte à souscrire une garantie financière des fonds de leurs clients qu'ils peuvent détenir.
L'article de la loi portant sur les agents immobiliers précise que ces derniers sont des intermédiaires dans les transactions portant sur des biens immobiliers et qu'ils ne sont pas limités à un domaine. Des clauses d'incapacité d'exercice existent pour les titulaires de la carte professionnelle.
Découvrez les réseaux qui recrutent actuellement de nouveaux franchisés dans les secteurs : "Franchise courtage immobilier" et "Franchise mandataire immobilier".

Articles similaires

Ouvrir une franchise dans l'alimentaire

par Dorsaf Maamer - un mois

Se lancer à son compte en adhérant à un réseau de franchise offre plusieurs avantages à un jeune porteur de projet à condition que cela soit ...

La franchise, oui, mais à condition d'innover et de tester !

par MA - un mois

La franchise attire toujours plus de monde puisqu'elle permet de se développer rapidement surtout lorsque nos moyens financiers sont limités. Cependant, il faut se projeter sur le long terme pour créer un concept qui apporte de la v...

Devenir franchisé ou reprendre une entreprise existante ?

par MA - un mois

Dans un projet d'entreprenariat, on peut se demander si l'on souhaite le faire en s'adossant au savoir-faire d'une franchise ou en reprenant une entreprise déjà existante. Quels sont les points à prendre en compte pour choisir entre...

Informations clés

  • Crée le: 25/09/13 02:00

Les franchises qui recrutent