Développement à l'international

Selon une enquête de la Fédération des enseignes du commerce associé (FCA), 77 % des personnes interrogées se disent concernées.
Les motivations sont liées à la recherche d'effets de taille, afin d'offrir une plus grande diversité de services à des clients de plus en plus mobiles. Quatre forme de développement sont suggérés. D'abord l'adhésion à une centrale d'achats européenne, ensuite l'exportation de l'enseigne française à l'étranger, puis la constitution d'un réseau international, enfin la création d'alliances ou de partenariats.
La plupart des projets de développement concernent l'Europe et principalement dans les pays limitrophes afin de faciliter les tests d'implantation. Les réseaux ayant déjà une présence à l'étranger s'orientent vers l'Europe du sud, le Maroc, l'Europe centrale et de l'est. Il est nécessaire d'avoir un maillage suffisant en Europe avant d'envisager un développement plus lointain vers la Russie, la Chine, l'Inde ou le Brésil.
Vu dans Market N° 489

Articles similaires

Exporter un concept de franchise à l'étranger, oui mais...

par Audrey Caudron - 25 jours

Quand on est franchiseur et qu'on a une franchise qui marche bien, la tentation de l'exporter est grande. Si ce choix implique un investissement financier certain, il suppose surtout une réflexion élaborée et une véritable phase d'analyse.

Master-franchise : le modèle marocain ?

par Hajer Kacem - 4 mois

Soutenu par les pouvoirs publics marocains et boosté par les nouvelles habitudes de consommation au royaume, le secteur de la franchise conna...

Maroc : le royaume du low cost chic

par HK - 4 mois

Tati, Kiabi, LC Waikiki, nombreuses sont les marques dites low cost qui déploient leur réseau de franchise au Maroc. Un déploiement souvent ...

Informations clés

  • Crée le: 21/05/09 02:00

Les franchises qui recrutent