Des solutions pour trouver l’apport nécessaire à votre projet de franchise

Pour se lancer dans l'entrepreneuriat, il faut des ressources financières personnelles pour démarrer. Il existe des pistes pour augmenter son capital de départ. Quelles sont-elles ? Nous partons ci-dessous d'un article paru dans le Parisien et basé sur une étude française mais les leçons à tirer sont bonnes partout.....ou presque.

L'apport personnel : pourquoi et combien ?

Ouvrir une franchise demande une mise de fond de départ que tout le monde n’a pas nécessairement. Cet apport varie en général entre 30% et 40% de l’investissement total. Il permet de financer une partie des coûts liés à la création d'entreprise. Le reste provient d'emprunts ou de crédits fournisseurs.

Dans 46 % des cas, les franchisés ont dû réunir plus de 100 000 euros au total pour ouvrir leur agence ou leur commerce, et 28 % plus de 200 000 euros, selon les données de la Fédération française de la franchise, publiées dans le cadre de la dernière enquête annuelle CSA-FFF-Banque Populaire. (note d'AC Franchise : Attention ! l'échantillon de l'étude tire forcément les chiffres vers le haut puisque les adhérents de la fff sont plus importants que la moyenne et sur-représentés dans l'échantillon même si cet échantillon ne se limite pas aux adhérents) 

Pour certains réunir les 30 ou 40 % d'apport personnel relève du parcours du combattant sachant que le franchisé doit absolument réunir l'apport nécessaire pour que son dossier de prêt soit accepté par l’institution bancaire.
Le plus souvent les candidats à la franchise ont bien entendu recours à leur épargne personnelle mais celle-ci peut ne pas être suffisante. Il existe tout de même d'autres pistes à explorer pour augmenter le montant de son apport. 

Les pistes à explorer

-    Solliciter l’entourage : la famille, les amis et collègues. Ce qu'on appelle la Love Money désormais. Il faut tout de même faire les choses dans les règles et rédiger un contrat de prêt si c'est un prêt ou dans le cas d'une entrée au capital un « pacte d’actionnaire »  qui mentionnera les noms des prêteurs ou investisseurs associés ainsi que les montants exacts alloués. Il est toutefois possible d'inscrire ces informations dans les statuts. (Note d'AC Franchise : en cas de prêt , essayez d'obtenir que vous remboursiez votre famille ou vos amis quand vous aurez remboursé le prêt bancaire pour éviter de risquer de dépasser votre cash flow, c'est-à dire de devoir rembourser plus que la trésorerie dégagée par votre entreprise. La banque tiendra compte de cette modalité de remboursement si elle sait que vous devez rembourser la famille ou les amis et elle aura raison de vous protéger ainsi d'un excès d'optimisme.)

-    Les aides et subventions : Le franchisé peut avoir recours au dispositif Nacre, aux prêts d’honneur ou tout autre prêt régional qui entre dans le cadre de la création d’entreprise.

         * Le prêt Nacre a été mis en place en 2009. Plusieurs organismes, tous spécialisés dans la création d’entreprise, en font partie, comme par exemple Initiative France, France Active, l’Adie ou encore différentes chambres de commerce et d’industrie. En plus de conseils avisés, les chefs d’entreprise en devenir peuvent avoir accès à un prêt à taux zéro sans garantie – que la banque considérera comme faisant partie de votre apport personnel – d’un montant maximum de 8 000 euros. En 2014, ce sont 18 700 entrepreneurs qui ont bénéficié d’un prêt Nacre, dont 90 % étaient des demandeurs d’emploi.

        * Les prêts d’honneur sont cumulables avec un crédit Nacre. Nous pouvons citer comme exemple l’Aide à la reprise et à la création d’entreprise (Arce), versée par Pôle Emploi et constituée du reliquat de vos indemnités chômage, perçue en deux fois, ou encore des prêts accordés par BPIFrance, dont le montant maximum s’élève à 30 000 euros. Les collectivités régionales offrent aussi des prêts d’honneur. Le candidat à la franchise doit se renseigner auprès de la Chambre de Commerce dont il dépend pour collecter un maximum d'information.

- Le crowdfunding : Il s’agit d’un financement participatif. Des plateformes comme Lendopolis, Ulule, Wiseed ou encore Finance Utile ont été mises en place afin de permettre à des particuliers de financer la création de sociétés. Même si l’idée séduit, le coût inhérent est qu’en même important. De plus les plateformes se rémunèrent d’une commission qui peut varier de 5 et 12 % du montant total prêté.

Vu dans le Parisien

Lisez aussi cet article : A quoi sert l'argent de l'apport personnel ? A payer la franchise ? Le franchiseur va-t'il nous aider à payer le loyer du local, le stock, etc..etc...???

Note d'AC Franchise : Il a d'autres pistes pour trouver de l'argent.

Pensez aussi à certaines ressources auxquelles on pense peu. Vous pouvez penser avec prudence à :
- vendre votre voiture pour en racheter une plus petite en occasion ou une voiture en leasing ou location financière. Faites-le tour de vos avoirs. On trouve souvent quelques milliers d'euros.
- faire un prêt personnel (que vous intégrerez dans votre apport) pendant que vous avez encore des fiches de salaire à montrer. Attention cependant à bien dire la vérité au franchiseur et à en parler avec votre expert comptable.
- vendre un appartement, une maison de campagne, une caravane, un tableau de maître.......C'est souvent un crève-coeur mais c'est une idée à creuser surtout si vous avez encore des crédits à rembourser sur ces biens car dans ce cas vous augmentez votre apport personnel tout en diminuant vos charges.
- une avance sur héritage. C'est délicat, certes, mais pas rare du tout. D'ailleurs il existe des incitations fiscales pour rendre cette option intéressante du vivant des donateurs.

Plus rare mais pas idiot, un cinquantenaire au chômage de longue durée par exemple peut vendre sa maison en viager et récupérer une soulte suffisante pour améliorer son apport personnel.

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 4 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

Ne ratez pas le Salon dédié aux entrepreneurs : Business Success, Mercredi 16 novembre près de Lille!

par Dorsaf Maamer - 24 jours

Le 16 novembre aura lieu l’événement dédié aux dirigeants TPE/PME, auto-entrepreneurs, agents commerciaux, futurs franchisés... Le Business S...

Comment financer votre projet de franchise ?

par Dominique Deslandes - un mois

Se lancer en franchise rassure les banquiers mais requiert parfois un niveau d'investissement plus important. Pourquoi est-ce parfois plus ch...

Informations clés

  • Crée le: 08/07/16 07:12

Les franchises qui recrutent