CHRONOMICRO

Assistance informatique

Apport personnel minimum : 35000 EUR

Type de contrat : franchise

Des franchisés quittent le réseau de franchise informatique

Chronomicro est une franchise informatique spécialisée dans les services de micro-informatique à domicile pour tout public. Le concept de la franchise Chronomicro est basé sur la multi compétence et une originalité de son organisation :
- accès à des services via Internet ou téléphone 24h/24h
- intervention à domicile à la carte selon l'urgence
- des compétences multiples et actualisées (PC, MAC, Wifi, CPL, Software, Internet,…)
Entre la fin décembre et le tout début janvier, trois des dix-huit agences du réseau ont cessé d'arborer ses couleurs. Les agences de Versailles (78) et de Pontault-Combault (77) ont cessé d'arborer l'enseigne pour poursuivre leur activité en indépendants. Celle de Vincennes a été revendue à un repreneur qui opère sur le même créneau.

Des franchisés mécontents pour diverses raisons

Les reproches à l'encontre du franchiseur sont nombreux : le franchiseur qui demande de démarcher les particuliers alors que selon les franchisés ce sont les entreprises qui sont sources de chiffres d'affaires. La vente de matériel qui devait représenter un tiers du CA n'est pas réalisable par manque de centrale d'achat d'où des prix trop chers. Les partenariats avec Orange ou Acer ont été vendus aux franchisés comme des avantages ce qui n'est pas le cas. Avec Orange, il ne s'agit pas d'un accord de sous-traitance mais de revendeur. De la même façon, le franchiseur Chronomicro dit avoir passé un accord avec Acer alors que seule l'agence de Paris, liée à la direction de la structure franchiseur, en bénéficie. Le franchiseur n'a fait aucune publicité autour de la marque Chronomicro. l'agence pilote de Paris dispose d'un technicien référent sensé assister le franchisé chez les clients moyennant paiement. Il est toujours indisponible. Bref, les doléances sont nombreuses et ont créé une vague de départ.
En face, le directeur de la franchise n'est pas d'accord. Il met en avant le fait que l'enseigne a fait parler d'elle dans une émission à forte audience comme Capital sur M6 et dans de nombreux magazines de la presse écrite. Pour lui, bien que le réseau ne dispose pas d'une centrale d'achat, il signe tout de même des contrats cadres avec les grossistes pour garantir de meilleurs conditions d'achats à ses franchisés. Ce que démentent certains franchisés en faisant valoir que chacun d'entre eux est enregistré sous son propre nom auprès des grossistes. De fait, l'abandon de l'enseigne Chronomicro ne devrait, selon eux, rien changer quant à leurs conditions d'achat.
Chacun restant sur ses positions, seule la justice pourrait trancher dans le cas où certains franchisés s'en remettraient à elle.

Les derniers articles CHRONOMICRO

Didier HUGUES prend en charge l'animation du réseau ChronoMicro

par - plus de 8 ans

ChronoMicro, premier réseau national d'assistance et de dépannage informatique, intensifie ses relations avec ses franchisés en annonçant l'a...

Nouvel atelier-boutique de dépannage informatique ChronoMicro sur LYON

par - plus de 9 ans

C'est avec interrogation et intérêt que les particuliers et les commerçants du 6ème arrondissement de Lyon découvrent l'ouverture du nouvel a...

ChronoMicro Biarritz Anglet Bayonne, un succès régional

par - 10 ans

ChronoMicro, spécialiste de l'assistance informatique de proximité pour les particuliers et les TPE s'est installé avec succès à Anglet au Pa...

Informations clés

  • Crée le: 06/01/08 01:00

Les franchises qui recrutent