Des données d’actualité et de fond sur le marché de l’immobilier

Fournir des statistiques, des chiffres précis et actuels mais aussi  des tendances de fond sur le marché de l’immobilier en France, telle l’ambition de l’association Les Prix Immobiliers (LPI) créée en 2009. Elle se base pour cela sur la collecte de données auprès d’acteurs professionnels variés qui garantissent la fiabilité et la fraîcheur des informations collectées.  LPI a ainsi mis en exergue en septembre 2014 la poursuite de la hausse des prix de l’immobilier dans de nombreuses villes françaises, contrairement aux idées reçues diffusées actuellement.

Obtenir des informations chiffrées sur l’immobilier

Dans un marché aussi complexe et évolutif que celui de l’immobilier en France, il est souvent difficile d’obtenir des informations fiables et actualisées. C’est sur ce constat que s’est créée en 2009 l’association Les Prix Immobiliers. Elle a donc développé des bases de données à partir de tous les paramètres qui permettraient d’apporter une connaissance précise et exacte du marché de l’immobilier à tous acteurs, que ce soit pour les entreprises privées, les particuliers ou les médias. Fort de cette base d’informations collectées depuis cinq années, le LPI vient d’ouvrir son Observatoire et a lancé son baromètre mensuel pour permettre d’avoir une vue sur l’actualité immobilière en France mais aussi les tendances de fond qui la concerne.

La force d’un réseau

La force du LPI, c’est d’abord de collecter toutes ces données auprès d’acteurs privés de référence dans le domaine de l’immobilier, que ce soit réseaux immobiliers comme Cimm Immobilier, des sites de diffusion d’annonces comme Se Loger, des sociétés de financement comme le Crédit Mutuel ou le Crédit Foncier, mais aussi des syndicats, des promoteurs… Grâce à cela, LPI obtient des données sur tout le spectre de l’immobilier en France (neuf, ancien, localisation, usage, etc.) et ce à toutes les étapes des transactions (prise du mandat, signature du compromis, etc.).

Contre les idées reçues

actuelles sur une baisse généralisée du prix de l’immobilier en France, puisqu’il révélé que les prix étaient encore à la hausse, notamment à Paris, Marseille, Toulouse et bien d’autres villes en France. Autre donnée intéressante, la période la plus propice à la signature de compromise semble être entre mars et juillet dans 45 % des cas, et entre septembre et décembre dans 35 % des cas.

Si ce secteur d'activité vous intéresse, consultez notre article sur le marché de l'immobilier en franchise et découvrez les franchises immobilieres qui recrutent.


Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 11 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 21 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 02/11/14 05:58

Les franchises qui recrutent