Des concepts de chaînes d'équipement du foyer à moderniser ?

La mise en vente de But relance les rumeurs à propos de Conforama... Le boom du jeune habitat leur a fait perdre des parts de marché.

La nouvelle est désormais officielle : But est à vendre. Le groupe britannique, Kesa Electricals, l'a confirmée. Cette annonce ne crée pas la surprise mais suscite des interrogations. L'enseigne est plutôt en cours de redressement, sans doute insuffisamment... La valorisation de But se situe entre 500 et 800 millions d'euros, une fourchette haute injustifiée.

Il est clair que But n'a pas vocation à rester au sein de Kesa, focalisé sur l'électronique grand public. Mais le groupe n'est pas non plus acculé à vendre. De même pour PPR, le groupe français serait également prêt à se dessaisir de Conforama. L'enseigne de meubles ne cadre plus avec la stratégie de PPR, désireux de se recentrer sur le luxe. Conforama ne présente ni le fort potentiel de valorisation de la Fnac, ni la mutation et les incertitudes de Redcats.

Ainsi les deux leaders historiques de l'équipement du foyer arrivent à maturité et voient mécaniquement leurs parts de marché diminuer. En perte de vitesse, Conforama, comme But, s'est fait rafler la deuxième place du marché par Ikea en 2005. C'est le jeune habitat qui a le vent en poupe : en augmentation de 12,5 % en 2006. Conforama et But auront à réinventer totalement leur business s'ils veulent rester présents dans le paysage du meuble de demain.

Vu dans LSA n° 2008 du 12 juillet 2007

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 18 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 22 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 24 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 24/09/07 02:00

Les franchises qui recrutent