Crise économique : les concepts de franchise low cost tirent leur épingle du jeu

En cette période de morosité économique, les enseignes low cost se multiplient et semblent répondre à un véritable besoin des consommateurs… De nouveaux concepts voient le jours avec une idée fixe : trouver des moyens innovants pour réduire les coûts.
Petit tour d'horizon des idées qui marchent !
- Ucar est l'enseigne de franchise low cost de la location de voitures. Le concept ? Un parc de véhicules réduit et un encouragement à réserver en amont pour une meilleure visibilité (si la réservation a lieu une semaine en avance, le tarif le plus bas est de 30 euros la journée, soit 30 % moins cher que ses concurrents !).
- Optical Discount est l'opticien qui propose des prix environ 15 % moins élevés que les autres. La recette ? Un centrale d'achats qui lui permet d'acquérir des montures et des verres en grandes quantités pour ses 53 points de vente en France mais aussi des implantations à prix modérés, à une centaine de mètres des passages les plus fréquentés.
- Tchip est l'enseigne de coiffure-express sans supplément. Dans les salons de coiffure Tchip, tous les gestes sont étudiés pour gagner du temps. Ici, pas de décoloration ou de chignons (pas de café ni de revue non plus !), les clients ont le choix entre quatre forfaits à prix fixes, du shampoing/coupe/brushing à 18 euros au shampoing/coupe/brushing/balayage à 48 euros.
- Ze World à Laval et à Nantes est le bar où les clients assurent le service : à chacun de rapporter son plateau au bar après avoir fini sa consommation ! Et les économies se font sur tous les plans : serviettes en papier, pailles et sucre ne sont servis qu'à la demande, économies d'énergie et d'eau font partie du quotidien des salariés. La contrepartie ? Le café à 0,80 euros et la bière à 1,50 euros.
Vu dans Commerce Magazine n° 98

Articles similaires

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 3 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - 16 jours

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Les services aux entreprises : Quelles opportunités en franchise ?

par HK - 21 jours

Le secteur des services aux entreprises, en progression depuis plusieurs années, offre de très belles opportunités d’implantation. Pour vous aider à cerner ce marché et les enseignes qui y opèrent, nous vous exposons quelques données clé du ma...

Informations clés

  • Crée le: 15/05/09 02:00

Les franchises qui recrutent