Créateur d'entreprise et régimes de retraite

Pour le créateur d'entreprise, le choix d'un régime dépend principalement de la durée restant à cotiser. Le régime général des salariés est assez complet, mais il est figé et coûteux.

Aujourd'hui la tendance est le choix " non salarié ".

En effet, quelle que soit sa préoccupation, l'entrepreneur peut compenser, voire optimiser sa situation sociale grâce aux contrats facultatifs. Cela dépend de ses objectifs, de son âge... Il ne doit pas hésiter à prendre conseil auprès de professionnels : experts-comptables et assureurs spécialisés dans le domaine de l'entreprise. L'économie de charges réalisée par le non-salarié devra être réutilisée pour se constituer une  protection sociale complémentaire. Elle aura l'avantage de pouvoir totalement s'adapter à la situation du créateur et sera axée sur un ou plusieurs domaines de la protection sociale : chômage, prévoyance, santé et retraite. Un dirigeant, père de famille, par exemple, privilégiera le capital-décès dans sa prévoyance et prendra une bonne complémentaire santé pour sa famille...

Un autre point très important pour un créateur d'entreprise, qui ne connaît pas, par avance, l'importance des revenus qu'il pourra retirer de son exploitation : dans le système facultatif (régime TNS, non salarié), il pourra choisir une formule minimale et moduler par la suite ses cotisations de 1 à 10 en fonction des résultats de l'entreprise. Ce système présente donc beaucoup plus de souplesse.




Dominique Deslandes
Pour en savoir plus
3) Quelques articles d'experts comptables sur la franchise

Articles similaires

"Boutique à l’essai" : une idée pour redonner vie aux boutiques de centre-ville !

par ST - un mois

C’est la ville de Noyon, dans l'Aisne, qui a lancée cette idée de "Boutique à l’essai". S’apercevant que les commerçants boudaient le centre ville de cette commune de 15 000 habitants, la ville décide de redynamiser cette zone en pr...

En savoir plus sur la déclaration d’insaisissabilité

par Martine Malaterre - un mois

La déclaration d’insaisissabilité existe depuis le 1er Aout 2003 pour les entreprises individuelles. Elle a pour objectif de de limiter l’éte...

Nécessaires pour créer une franchise : le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel

par MARTINE MALATERRE - 2 mois

Quelque soit l'avancement de votre projet, vous aurez très vite à démontrer la viabilité de votre future entreprise en franchise ou en solo. Vous devrez établir le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel prouvant l...

Informations clés

  • Crée le: 11/04/09 02:00

Les franchises qui recrutent