Conjoncture pour l'hôtellerie française

La canicule, la guerre en Irak et la peur des attentats, l'épidémie de SRAS, la baisse du dollar par rapport à l'euro, la morosité économique,... autant de facteurs qui ont affecté l'hôtellerie française en 2003 mais cela aurait pu être plus grave.

Du 0 au 4 étoiles, les hôtels de l'Hexagone ont tous connu une baisse de leur taux d'occupation en 2003. Et ceci, qu'ils soient indépendants ou rattachés à une chaîne.

Cette année a eu des répercussions sur la photographie de l'hôtellerie française.

Des fermetures et peu d'ouvertures ont conduit à une perte de 600 chambres provoquant une baisse des capacités d'accueil de 0,1% seulement.

Ce phénomène touche surtout l'hôtellerie indépendante qui enregistre une perte de plus de 3500 chambres tout en représentant encore près des deux tiers du parc hôtelier français. Mais peut-on encore ne pas rejoindre une réseau, une centrale de réservation, un groupement et pendant combien de temps ?

Les chaînes (plus de 3000 établissements) connaissent toujours une légère croissance, néanmoins ralentie.

Petit réconfort pour les indépendants, ils profitent d'une belle croissance des 3 et 4 étoiles alors que l'hôtellerie économique chère aux grandes chaînes perd du terrain.

Bruno PLACE

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 17 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 22 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 24 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 02/05/04 02:00

Les franchises qui recrutent