CONFORAMA

Meuble, literie, luminaire

Apport personnel minimum : 300000 EUR

Type de contrat : Affiliation

Conforama et Casino groupent leurs achats non-alimentaires

Les franchises Conforama et Casino vont mettre en commun leurs achats non-alimentaires en France afin de contrer la force de frappe de la nouvelle entité Fnac-Darty. 

Les gains dégagés de cette alliance entre les deux centrales d’achats permettront à Conforama de consolider la hausse de ses résultats opérationnels et à Casino de soutenir CDiscount, sa filiale e-commerce en France.

VU DANS Le Figaro, par Olivia Détroyat

L’achat groupé : une stratégie qui marche

La tendance est aux alliances entre centrales d’achats. Une  stratégie qui a déjà fait ses preuves dans l’alimentaire avec le groupement des achats de Système U-Auchan, Intermarché-Casino, Carrefour Cora. 

C’est maintenant autour du non-alimentaire d’adopter la même stratégie. Tel est le cas de Conforama et Casino, dont les achats auprès d’une trentaine de fournisseurs d’électroménager et d’électrodomestique vont être confiés à Mano. Cette nouvelle structure, qui sera opérationnelle d’ici le 1er décembre, aura pour tâche de gérer les achats d'une valeur de 1,3 milliard d’euros des deux enseignes. A la clé, des  économies de 60 millions d’euros

Précisons toutefois que cette alliance ne contre qu’en partie la force de frappe de l’entité dirigée par Alexandre Bompard. Les estimations des experts quant au chiffre d’affaires sur les mêmes catégories de produits placent en effet Conforma et Casion loin derrière Fnac-Darty. Des estimations qui font état d’un CA de 1,1 milliard pour Conforama et 1,4 milliard d’euros pour Casino contre 4,45 milliards pour l’entité issue du rachat de Darty par la Fnac.

Matthias Berahya-Lazarus, PDG de Bonial  explique que « Conforama est bien placé pour le savoir, dans le non-alimentaire, la course à la taille critique est lancée. La pression sur les prix alimentaires rejaillit sur d’autres catégories de produits avec des consommateurs habitués à avoir des promos partout et tout le temps, explique. Par ailleurs, la concurrence sur Internet, notamment avec Amazon, se durcit. » 

Casino, spécialiste des alliances d'achats

Casino n’en est pas à son coup d’essai pour ce qui est des groupements de centrales d’achats. L’enseigne s’est déjà alliée avec Intermarché pour ses achats alimentaires en créant la centrale Incaa ainsi qu’avec Dia sur les MDD.

Les 30 millions d’euros par an que lui fera économiser sa nouvelle alliance avec Conforama seront alloué à hauteur de 80 % à CDiscount, sa filiale e-commerce en France. Une filiale qui, même si elle a fait des progrès en réduisant son déficit de 36 millions d’euros au premier trimestre de 2015, reste dans le rouge avec une perte de 9 millions sur la même période en 2016. 

Conforama, des chiffres en hausse

La filiale du groupe sud-africain Steinhoff utilisera, quant à elle, ses économies sur les achats non-alimentaires pour consolider sa dynamique commerciale. Une dynamique qui a permis à l’enseigne de réaliser une hausse organique de 4 % de son chiffre d’affaires annuel et de 12% de son résultat opérationnel. 

Les derniers articles CONFORAMA

La chaîne de mobilier et d'équipement de la maison joue la carte de la décoration

par Isabelle Duvivier - plus de 4 ans

Avec un nouveau concept dédié à la décoration, de nouvelles gammes de produits et des univers mariant davantage le mobilier, le textile et l'...

Informations clés

  • Crée le: 02/10/16 06:57

Les franchises qui recrutent