Comment les distributeurs ont-ils passés les fêtes ?

Cette fin d'année 2008 était envisagée mollement dans cette période de crise. Pourtant certaines enseignes tirent leur épingle du jeu. La consommation française s'est maintenue.
La France résiste plutôt mieux que ses voisins européens. Décembre s'est révélé beaucoup moins catastrophique que l'imaginaient certains. Ainsi C&A, Du Pareil au Même ou Les Galeries Lafayette s'en sortent bien. Certes les progressions sont rares, mais beaucoup de commerçants sont satisfaits d'avoir maintenu le niveau de leurs ventes.
Dans les circuits de la mode, l'IFM (Institut Français de la Mode) annonce une croissance de 1,7 % en valeur comparable par rapport à l'année précédente. Il faut préciser qu'en novembre la distribution de l'habillement accusait une baisse de 3 %... Véritable exception dans son secteur, Monoprix a fait un bond de 3 % , notamment grâce à l'enfant.
En décembre le démarrage a été lent, décembre 2008 offrait un samedi de moins qu'en 2007. Le nombre de visiteurs était en baisse, comme tout au long de l'année 2008, par rapport à l'année précédente. En réalité selon le CNCC (Conseil National des Centres Commerciaux) cette baisse de fréquentation n'a pas affecté le chiffre d'affaires des magasins.
Chacun a pu constater la bascule au milieu du mois de décembre 2008, les clients sont arrivés pour acheter leurs cadeaux. La morosité n'a pas atteint l'envie de faire la fête et de faire plaisir autour de soi. Peut-être le consommateur raisonne-t-il selon l'adage un tien vaut mieux que deux tu l'auras... On ne peut être certain de la valeur durable de l'argent, alors profitons-en immédiatement pour faire encore une fois la fête.
Les réussites tiennent souvent aux efforts promotionnelles et publicitaires, voire à la qualité de l'accueil plus festif, avec cocktail ou cadeau. Dans l'habillement , les chaînes ressentent pourtant un essoufflement général, les gens ont peut-être attendu les soldes mais ce n'est pas encore confirmé. Christine Laure se plaint d'un hiver en baisse, Décathlon voit décembre comme un mois correct, grâce au succès du rayon montagne et des textiles d'hiver et aussi l'arrivée du froid. Les Galeries Lafayette ont connu des difficultés en décembre mais le paquebot du boulevard Haussmann a maintenu le cap pour l'année, avec une augmentation de 2,4 %, plus élevée que les performances de l'enseigne au niveau national : 2 %. Les résultats sont contrastés : Sergent Major est en positif sur décembre tandis qu'une enseigne comme Sandro a vu un mois de décembre moins bon que le reste de l'année. Quant à la VPC, elle continue de souffrir. Les clients s'orientent vers les promotions les plus fortes.
L'année 2008 a marqué un tournant pour la vente à distance que ce soit pour La Redoute et Camif, ainsi que pour Les Trois Suisses... Pendant ce temps le e-commerce bat des records.
Dominique Deslandes

Articles similaires

Les courtiers en crédit immobilier gagnent des parts de marché

par MA - 16 jours

On a constaté que la part de marché des courtiers a doublé en 10 ans et ils comptent, par ailleurs, en posséder la moitié d'ici à 10 ans. Philippe Taboret, président de l'Apic, interviewé par CBanque, revient sur l'état actuel du marché et les amb...

Le bio français en progression

par Hk - 16 jours

Le bio a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio, de saison et locaux. Les chiffres de l’Agence Bio le confirment : le secteur a enregistré une hausse de 14,7% en 2015 par rapport à l’exercice précéde...

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 27 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Informations clés

  • Crée le: 13/01/09 01:00

Les franchises qui recrutent