Comment financer un projet d'entreprise ?

Vous avez une idée de création d'entreprise ? Un projet vous tient à cœoeur et vous voulez mettre tout en œoeuvre pour le voir aboutir ? L'enthousiasme ne suffit pas, encore faut-il vérifier la faisabilité et la viabilité de ce projet. David Grébaut, chargé de clientèle chez Cerfrance, dans un entretien au hors-série "Gérer pour gagner" de Cerfrance Nord, donnait quelques clés de réussite pour obtenir plus facilement vos financements et vous lancer dans cette belle aventure de la création d'entreprise.

De la nécessité de mettre en place un prévisionnel

Selon David Grébaut, la première démarche à effectuer pour vérifier la faisabilité d'un projet, après l'idée et la réalisation d'une étude de marché, est d'établir un prévisionnel, qu'on appelle aussi business plan. Cet outil d'analyse permet aux futurs entrepreneurs de disposer d'un repère financier sur trois ans et « de situer l'entreprise par rapport à ses objectifs initiaux tout au long de son avancée ». Le business plan permet aussi aux créateurs d'entreprise d'anticiper et de rectifier le tir si les résultats obtenus ne sont pas conformes aux prévisions.

Le business plan, un outil indissociable de la recherche de financements

Au-delà de son intérêt pour l'anticipation et une meilleure gestion de l'activité, le business plan s'avère indispensable pour la recherche de financements. Plus le prévisionnel sera précis, plus votre projet sera crédible. Pour David Grébaut, tout l'enjeu est d'établir son business plan en répondant aux questions suivantes : quels sont les financements nécessaires pour réaliser votre projet ? Le chiffre d'affaire atteint vous permettra-t-il de faire face aux charges d'exploitation, aux remboursements d'emprunts et de vous prélever un salaire ? Quelle trésorerie prévoir ?

Pour en savoir plus, consultez l'article suivant :
Le business-plan : l'outil de communication du créateur en recherche de partenaires financiers

Se faire accompagner et connaître les critères de financement

Une fois que vous avez répondu à toutes ces questions, vous pouvez aborder concrètement la recherche de financements. N'hésitez pas pour se faire à vous faire accompagner par un expert auprès des financeurs et sachez que le financement se décline en trois points : l'apport, les aides et l'emprunt bancaire. Selon David Grébaut, les critères d'obtention sont alors très divers et variables en fonction des projets mais sont souvent corrélés à « votre qualité en tant que porteur de projet selon votre âge, votre qualification et votre expérience professionnelles ; votre capacité à appréhender les chiffres ; avoir un prévisionnel qui tient la route ; et détenir un plan de financements bien ficelé. » Et en ces temps de crise, à l'heure où les banques sont de plus exigeantes.

Retrouvez notre article sur les nouvelles tendances pour trouver des financements

Articles similaires

Dossier : Être franchisé d'un jeune réseau : Est-ce un bon plan ?

par Julien Cadoret - 1 jour

Pourquoi rejoindre un réseau de franchise naissant plutôt qu'un réseau mature à priori plus rassurant ? Les jeunes réseaux exercent une attraction sur les candidats à la franchise.

4 jeunes réseaux de franchise qui recrutent

par DM - 1 jour

Les réseaux de franchise ont vu leur nombre doubler ces dix dernières années. La France, plutôt pionnière en matière de franchise, comptait en 2005 929 franchiseurs et 39 510 points de vente en franchise. En 2016, le nombre de franchiseurs a attei...

Les précautions à prendre avant d'intégrer un jeune réseau de franchise

par Julien Cadoret - 3 jours

Il se passe en moyenne 8 ans entre la création d’une enseigne et son lancement en franchise. Cette période permet au futur franchiseur de vérifier la solidité et la durabilité de son concept, de se constituer une assise financière ...

Informations clés

  • Crée le: 02/11/13 01:00

Les franchises qui recrutent