Comment aborder la franchise ?

La franchise est avant tout la rencontre de deux entrepreneurs : le franchiseur et le franchisé. Le franchiseur a créé un concept, une marque, un savoir-faire qu'il transmet au franchisé à fin d'exploitation.

La franchise permet à un entrepreneur, le franchisé, de se lancer dans l'aventure en indépendant mais pas en solitaire. 

En entrant dans un réseau il bénéficie de la notoriété de la marque et du savoir faire du franchiseur qui a testé son concept afin de le dupliquer. Tout en restant maître de son entreprise, de ses collaborateurs, de son chiffre d'affaires et de sa rentabilité, il recevra de la part de la tête de réseau une assistance pendant toute la durée du contrat.

Cette formule est attrayante à condition que tous les ingrédients soient réunis. Depuis la loi Doubin de 1989, il est imposé aux franchiseurs d'informer le futur franchisé sur des éléments concrets comme l'ancienneté du franchiseur, son expérience, l'état du marché et son potentiel, le nombre de franchisés du réseau. Ce document d'information précontractuel (le DIP) doit être remis au franchisé 20 jours au moins avant la signature du contrat et avant tout paiement de droit d'entrée ou similaire. Elle représente une sécurité même si ce n'est pas une garantie de réussite absolue. En effet, l'implantation dans telle ou telle zone de chalandise peut s'avérer différente. De même, la rentabilité peut être plus ou moins rapide selon les capacités des franchisés.

Lisez aussi ces articles : 
Le savoir-faire comme clé de voûte du contrat de franchise
Qu'est-ce que la Loi Doubin ?
Le DIP : Document d'Information Pré-contractuel

D'autres points sont à considérer :

L'exclusivité territoriale parfois nécessaire, la clause de préemption au profit du franchiseur que l'on peut comprendre, le droit d'entrée et les redevances, les coûts d'approvisionnement et aussi la clause de non concurrence en fin de contrat de plus en plus décriée.
Autres éléments importants à étudier : le coût du bail commercial et celui de l'aménagement du local. Cela représente des coûts à prendre en compte avant de se lancer en franchise ou en solo.
La franchise permet de réussir plus facilement. Un franchiseur qui a développé un concept qui fonctionne donnera à ses franchisés des atouts pour réussir. En plus de la formation initiale et de l'assistance régulière, le franchiseur doit établir un véritable partenariat avec son franchisé pour l'aider à construire son entreprise.
Cependant, il ne faut oublier que le franchisé est avant tout un indépendant et qu'il reste responsable de son chiffre d'affaires tout en appliquant les normes de l'enseigne : méthodes commerciales, approvisionnement, etc…
Les débuts sont souvent angoissants....comme pour toute création d'entreprise...ou un peu moins en fait.... du point de vue financier et la rentabilité n'est pas immédiate. Pourtant, la franchise reste une formule qui lorsqu'elle remplit toutes ses promesses permet de se lancer dans l'aventure de l'entreprenariat en réduisant les risques.Il faut donc bien choisir son franchiseur.
Si le franchiseur a bien testé son concept, son unité pilote, assuré une bonne formation, un suivi régulier et a une vraie stratégie de développement de son enseigne, toutes les chances sont réunies pour que le franchisé réussisse. Alors voir différentes enseignes et comparer les différents éléments avant de signer un contrat.

Pour en savoir plus, prenez connaissance de ces articles :
Droit d'entrée et redevance : quelles obligations pour le franchisé ?
Qu'est ce qu'une unité PILOTE ?

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 4 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 5 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Quand l’exclusivité territoriale s’applique de fait

par Martine Malaterre - 12 jours

L’exclusivité territoriale qui consiste à garantir au franchisé une zone où le franchiseur n’implantera pas d’autres unités n’est pas obligatoire dans le contrat de franchise et ne peut entrainer une nullité de ce contrat en cas de ...

Informations clés

  • Crée le: 31/05/14 05:32

Les franchises qui recrutent