Cigarette électronique : quel risque sanitaire pour les jeunes ?

Alors que nos rues commerçantes ont vu arriver ces dernières années de nombreuses boutiques dédiées à la cigarette électronique, la Voix du Nord, dans un article du 14 février 2015, se posait la question de son intérêt en matière d’arrêt du tabagisme mais également, plus problématique, des soucis relatifs à l’accoutumance auprès des jeunes.

1,5 million de « vapoteurs »

La cigarette électronique est arrivée sur le marché français il y a trois ans et compte déjà de nombreux utilisateurs.  Selon une étude Xerfi (voir notre article : Suite à l'étude de marché Xerfi, AC Franchise vous conseille sur la cigarette électronique), les « vapoteurs » seraient au nombre de 1,5 million à avoir remplacé leur cigarette « traditionnelle » par un nouveau produit qui leur apporterait de nombreux avantages : peu contraignante pour la santé, peu chère et possibilité de choisir les saveurs.

Sur ce marché, 2000 points de vente sont déjà en activité. Ils ont cumulé un chiffre d’affaires total de 275 millions d’euros. La cigarette électronique s’avère être un outil très prometteur pour aider les fumeurs à renoncer au tabac. Selon, Wilson Compton, directeur adjoint de l’Institut national américain d’abus de drogues, elles « reproduisent certains gestes des fumeurs ce qui pourrait être utile pour arrêter de fumer du tabac  ». Par ailleurs, une recherche menée par la Cochrane Collaboration atteste que les cigarettes électroniques ont véritablement un rôle important à jouer pour aider les fumeurs à réduire leur consommation de tabac ou même à cesser de fumer.

Problème d'accoutumance chez les jeunes

Mais attention, pour le professeur Harrison, professeur de santé environnementale à l’Université de Birmingham, un autre aspect est à prendre en compte : celui de l’accoutumance chez les jeunes. Il explique : « Si des adolescents qui n’ont jamais fumé de tabac se mettent à utiliser des cigarettes électroniques, cela est profondément préoccupant car ils s’exposent délibérément à la nicotine, une substance provoquant une puissante accoutumance ».

Une inquiétude, nous explique La Voix du Nord qui est partégée par Wilson Compton « dont une récente enquête annuelle aux Etats-Unis, portant sur plus de 40 000 lycéens, montraient que 8,7% de ceux de 14 ans avaient fumé des cigarettes électroniques le mois précédent ». La proportion atteignait 16,2% et 17,1% chez les 16 et 18 ans respectivement. En comparaison 4% des 14 ans, 7% des 16 ans et 14% parmi les 18 ans, avaient fumé des cigarettes. » Selon Wilson Compton, «  c’est inquiétant car cela pourrait être la seule et nouvelle façon de goûter à la nicotine ouvrant la voie à une accoutumance et au tabagisme », a-t-il dit.
Face à ces inquiétudes, l’Agence américaine des médicaments (FDA) a proposé au printemps dernier de réglementer les cigarettes électroniques. Elle a notamment interdit leur vente aux mineurs et a imposé aux fabricants une autorisation de mise sur le marché.

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 14 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 18 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 20 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 01/03/15 09:07

Les franchises qui recrutent