Chassé croisé en vente à distance

Alors que les vépécistes traditionnels vendent de plus en plus par internet, les pure players ouvrent des magasins et éditent des catalogues.

Les résultats sont bons dans la vente à distance, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) l'a confirmé lors des 11e rencontres professionnelles. Le chiffre d'affaires, hors services, de la Vad atteint 17,7 milliards d'euros en 2006, en hausse de 11 %.

Derrière cette augmentation il y a le multicanal : aujourd'hui tout le monde a constaté qu'il était nécessaire au développement. L'idée maîtresse est que les différents circuits de distribution s'alimentent les uns les autres. Un consommateur consulte un catalogue et peut acheter sur Internet et, à l'inverse, il n'est pas rare qu'un achat en magasin ait été inspiré de la consultation d'un site web.




Dominique Deslandes



Articles similaires

Les courtiers en crédit immobilier gagnent des parts de marché

par MA - 11 jours

On a constaté que la part de marché des courtiers a doublé en 10 ans et ils comptent, par ailleurs, en posséder la moitié d'ici à 10 ans. Philippe Taboret, président de l'Apic, interviewé par CBanque, revient sur l'état actuel du marché et les amb...

Le bio français en progression

par Hk - 11 jours

Le bio a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio, de saison et locaux. Les chiffres de l’Agence Bio le confirment : le secteur a enregistré une hausse de 14,7% en 2015 par rapport à l’exercice précéde...

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 22 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Informations clés

  • Crée le: 12/12/07 01:00

Les franchises qui recrutent