Chassé croisé en vente à distance

Alors que les vépécistes traditionnels vendent de plus en plus par internet, les pure players ouvrent des magasins et éditent des catalogues.

Les résultats sont bons dans la vente à distance, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) l'a confirmé lors des 11e rencontres professionnelles. Le chiffre d'affaires, hors services, de la Vad atteint 17,7 milliards d'euros en 2006, en hausse de 11 %.

Derrière cette augmentation il y a le multicanal : aujourd'hui tout le monde a constaté qu'il était nécessaire au développement. L'idée maîtresse est que les différents circuits de distribution s'alimentent les uns les autres. Un consommateur consulte un catalogue et peut acheter sur Internet et, à l'inverse, il n'est pas rare qu'un achat en magasin ait été inspiré de la consultation d'un site web.




Dominique Deslandes



Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 14 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 18 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 20 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 12/12/07 01:00

Les franchises qui recrutent