Ce qui doit figurer dans le business plan (2)

Vous vous mettez à votre compte... Il vous faut faire l'inventaire prudent des entrées et des sorties.

Les données sont traduites sous la forme classique : compte de résultat, tableau de financement, bilan, prévisions de trésorerie mensuelle sur douze mois. Vous préciserez pourquoi les entrées et les sorties ont été prévues à tel ou tel moment.

Pour les entrées vous avez d'abord le chiffre d'affaires : expliquez le marché de vos produits dans votre région et comment vous allez prendre des parts de marché à la concurrence. Indiquez votre politique de prix et les quantités de produits. Ensuite vous donnez les délais et les modalités d'encaissement ainsi que les financements à obtenir. Vous indiquez votre capital de départ avec celui de vos actionnaires, les prêts et aides à la création, le soutien de votre banquier...

Pour les sorties vous devez envisager les achats de marchandises : prix et quantités, puis les délais de stockage, avec le temps qui s'écoulera entre l'entrée de la marchandise et la vente du produit fini, le nombre de produits en stock nécessaire pour répondre correctement à la demande. Dans les sorties sont repris également les frais de personnel, les charges sociales, les frais généraux et les délais de règlement. Pour les frais de personnel vous devez signaler tous les salariés aux différents postes envisagés. Dans les charges sociales, mentionnez les spécificités liées au métier et les allégements prévus suivant les dispositifs adoptés. Enfin pour les délais de règlement vous pouvez mettre en évidence les conditions négociées avec vos fournisseurs et n'oubliez  pas que certaines charges se règlent d'avance : loyer, assurances, abonnements divers.

Dominique Deslandes

la rédaction vous conseille ces articles :
Un business plan qui tient la route
Les étapes d'un bon business plan
Les étapes à ne pas manquer pour réussir votre business plan



Articles similaires

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 5 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 5 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Le métier de courtier en crédit immobilier

par DM - 12 jours

Le courtier exerce l’intermédiation en vertu d’un mandat du client. Il joue donc le rôle d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement. Il peut exercer dans plusieurs spécialités dont le crédit immobilier, le rachat de crédits...

Informations clés

  • Crée le: 30/08/10 02:00

Les franchises qui recrutent