Carré Soleil, une franchise qui a bonne mine

Le réseau de bronzage avec ou sans UV compte désormais 12 unités opérationnelles, avec une fréquentation en hausse constante.

Les projets d'ouverture concernent des villes telles que : Nantes, Saint-Gratien, Lille, Caen et encore Paris ou la Bretagne. Le chiffre d'affaires annuel du réseau est passé de 800 K€ en 2007 à 1,2 million d'€ en fin d'année 2008.

La chance de Carré Soleil est son positionnement milieu de gamme, les centres de bronzage avec ou sans UV se sont dotés des meilleures technologies, ainsi le client peut bénéficier d'un suivi informatique avec une carte d'abonnement nominative et la mémorisation du programme individuel, dans le respect des normes de sécurité nécessaires à la qualité de la prestation.

A cela s'ajoute la possibilité d'obtenir un Bronzage UV à la minute : un diagnostic est effectué déterminant le phototype exact du client, puis le système informatique définit la durée précise et la catégorie de machine appropriée. De plus le réseau offre une innovation produit dénommée la Carré Wave : un appareil qui permet de combiner bronzage avec amincissement et tonifiant musculaire. Pour les mineurs, interdits d'UV, la cabine autobrozante procure un résultat optimal qui tient une semaine.

Tous les centres Carré Soleil disposent de conseillers titulaires du diplôme UV qui suivent régulièrement des formations sur les bonnes pratiques et la réglementation en vigueur.

Les centres proposent 5 à 8 cabines, sur une surface de 80 à 120 m2. L'emplacement idéal est 1bis ou 2. Pour un porteur de projet de création, le concept est attractif. Pour son développement, le réseau a adopté la franchise apportant la sécurité ainsi que des moyens marketing et d'organisation pour une redevance de 5 %.

L'exploitation s'avère simple, avec un autofinancement rapide, grâce à un personnel réduit en nombre et peu de stocks. On évalue le chiffre d'affaires moyen à 200 - 250 000 € et la marge brute à hauteur de 85 %. Le droit d'entrée n'est que de 10 000 €, la formation initiale vous coûtera 4 000 € supplémentaires et l'investissement hors local et hors location de machines tourne autour de 130 000 €. L'apport personnel demandé doit atteindre 35 à 40 % du total.

Les candidats à la franchise pouvant réussir dans un tel contexte sont soit des hommes, soit des femmes souhaitant s'investir complètement dans l'animation d'un centre proposant un concept fort, orienté vers le bien-être de la personne et soutenu par le bien fondé d'une méthode de travail.

Gérer un centre Carré Soleil c'est à la fois la liberté d'être son propre patron et la garantie de maîtriser un centre de profit bénéficiant de systèmes d'organisation entièrement informatisés et d'une trésorerie immédiate.

Désormais le fondateur du réseau, Patrice COSSON, a été rejoint par Delphine BASSET à la Direction Générale, c'est Aude BIGE qui assure le développement national.
Dominique Deslandes

Articles similaires

Des franchises de plus en plus connectées

par Audrey Caudron - 11 jours

Stratégies multicanal ou cross-canal, Web-to-Store… sans nul doute, face à des clients hyperconnectés, les franchises françaises ont dû et su s’adapter et ont pris tout doucement le virage du numérique. ...

L’urbanisme commercial réinvente le commerce en ville

par Martine Malaterre - un mois

Les habitudes de consommation ont changé, les zones commerciales périphériques se sont développées pour proposer des surfaces de vente plus g...

Les modèles de commerce en réseau autres que la franchise

par Martine Malaterre - 2 mois

Qui dit commerce en réseau ne dit pas forcément franchise. Sous ce terme trop générique, on a tendance à englober tous les réseaux d’indépend...

Informations clés

  • Crée le: 16/03/09 01:00

Les franchises qui recrutent