Capital minimum pour la Sarl

Depuis mi 2003, il est possible de créer une Sarl sans capital social minimum ! C'est la fameuse SARL à 1 euro !

Avant,

Pour créer une EURL ou une SARL, les associés devaient apporter au minimum 7 500 euros au capital de la société :
- soit en espèces,
- soit en nature, c'est à dire en apportant des biens susceptibles de figurer à l'actif du bilan de l'entreprise : ordinateur, photocopieur, mobilier de bureau, véhicule, outillage, marque, etc.

Depuis mi 2003,

Le capital peut être déterminé librement par les associés, en fonction de la taille, de l'activité et des besoins en capitaux de l'entreprise. Il est toujours possible de libérer progressivement les apports en espèces. Attention cependant à ne pas sous-capitaliser la société.

Illustration de la mesure
Une secrétaire à domicile disposant du matériel nécessaire, (Informatique et téléphonie évaluée à 1 500 euros), souhaite démarrer son activité sans investissement élevé.

En 2002, elle aurait probablement choisi l'entreprise individuelle. En effet, la constitution d'une EURL (SARL unipersonnelle) aurait impliqué pour ce créateur :
- d'apporter en nature son matériel au capital de la société, pour un montant de 1 500 euros,
- mais également de trouver des fonds propres (6 000 euros au minimum) pour compléter cet apport en nature.
Sur ces 6 000 euros, il aurait pu ne verser, au moment de la constitution de la société, que 1 200 euros (20 %), mais il aurait du s'engager à libérer le solde sur une période de 5 ans.

Depuis 2003, cette créatrice peut constituer une EURL (ou une SARL) plus simplement :
- en fixant librement le montant de son capital social,
- et en choisissant d'apporter ou non, en nature, son matériel au capital de la société.

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - un mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - un mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 2 mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 03/01/13 01:00

Les franchises qui recrutent