AS LOCATION (A.S Location)

Location de voiture

Apport personnel minimum : 10000 EUR

Type de contrat : partenariat

Bonhomme de neige : celui qui égaie le froid

Un nouveau concept pour le repreneur de Gel 2000, il associe la gastronomie aux innovations technologiques dans un magasin prototype près de Toulouse : l'événement le plus marquant depuis l'invention du glaçon dit-on...
Il n'y avait pas eu beaucoup de changement depuis trente ans du côté des freezer-centers qui gardaient cet aspect clinique avec leurs coffres congélateurs blancs. Le magasin Bonhomme de neige a choisi de changer ce look pour donner de la chaleur à la présentation des produits réfrigérés... C'est une vraie révolution des mentalités.
Dès la façade, 300 m2 de polycarbonate évoquent un glaçon géant car évidemment l'enseigne respecte la chaîne du froid. Les congélateurs horizontaux ont été remplacés par des armoires vitrées qui s'étalent sur 75 m et ouvrent sur le côté, elles sont situées à côté d'une chambre froide, sorte de long couloir de 190 m2. Les produits sont déchargés dans cette chambre froide à partir des camions et installés dans les vitrines grâce à un système de double entrée. On a trouvé différentes astuces pour éviter que les portes collent, et aussi la buée. En fait les vitres sont réchauffées en permanence à la température de la surface de vente.
Evidemment le consommateur n'est pas conscient de tous ces détails mais il y gagne en lisibilité et en luminosité, d'ailleurs pour lui permettre de circuler tranquillement il bénéficie d'un chariot isotherme et d'accumulateurs de froid à emporter. Les armoires forment un grand U sur 270 m2 de surface de vente. Sept grandes familles de produits sont proposées, reprenant la logique du repas : entrées, plats, desserts. Bonhomme de neige a repris les 1200 références de Gel 2000 et une ligne à la marque de l'enseigne est en création car il y a encore une autre originalité : en milieu du magasin sont proposés des produits secs sur six ilots, dont 450 en épicerie fine. Ici on fait la part belle aux produits régionaux tels que foies gras ou magrets du groupe Canard du Midi. La présentation est soignée : bois et métal pour les meubles, jolis conditionnements avec des flacons de verre. Il s'agit de déclencher des achats d'impulsion et aussi de redonner des lettres de noblesse au surgelé, développer les courses plaisir. Les salariés, 4 caissiers-conseillers, ont été recrutés dans l'hôtellerie-restauration. 
Enfin un atout majeur : l'Espace Dégustation, une cuisine américaine en marbre et inox, installée sur une estrade de bois à l'entrée du magasin. Ici seront bien sûr organisées des dégustations de produits nouveaux ou méconnus des clients mais aussi des cours de cuisine dispensés par des Chefs du Gers. Le but est d'initier le consommateur à l'art de cuisiner les surgelés et de leur faire découvrir que la surgélation permet de préserver les saveurs et les apports nutritionnels. Le groupe Gimbert, propriétaire, se donne six mois pour tester la formule et atteindre 4 à 5 M€ de chiffre d'affaires.
Vu dans LSA n° 1843

Les derniers articles AS LOCATION (A.S Location)

Opportunités au salon de la franchise

par Jean Samper - presque 9 ans

15/11.  L'actualité des salons de la franchise................ Calendrier des prochains salons : Toulouse : 14 et 15 novembre- Diagora avec le salon de l'entrepriseLyon : 27 et 28 novembre – CCI de Lyon ...

Cortefiel se développe en Europe

par - 9 ans

Cortefiel, chaîne espagnole de prêt-à-porter, a décidé de développer son réseau en Europe. Pour cela, les investisseurs qui pilotent le group...

Le groupe Eram devrait bientôt reprendre Tati

par - plus de 9 ans

Lucien Urano, PDG de Vetura qui développe les enseignes Tati et Fabio Lucci, devrait bientôt quitter le groupe. Suite à ce départ, Eram devrait prendre le contrôle de Vetura. Cependant, suite à un dépôt de bi...

Informations clés

  • Crée le: 03/04/04 02:00

Les franchises qui recrutent