Avec la crise les barrières douanières se remettent en place

L'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) a signalé récemment une augmentation significative des droits de douane et davantage de recours à de nouvelles mesures défensives.
Avec l'arrivée de la récession, c'est le protectionnisme qui guette le monde des affaires. La Commission européenne a pris l'initiative de mettre en place des groupes de travail pour lutter contre cette menace, en particulier pour la filière textile.
Ainsi on constate qu'aux Etats-Unis une nouvelle réglementation est apparue à l'automne 2008, elle vise à contraindre les exportateurs vers le marché américain à fournir des certificats démontrant que les produits ont été bien testés en laboratoire et peuvent attester le respect des normes de sécurité en vigueur. C'est un système très lourd pour des normes existant depuis des années. L'Europe a obtenu que cette réglementation nouvelle ne soit appliquée qu'à partir de février 2010. On envisage maintenant d'alléger la procédure...
Du côté de la Russie le problème existait déjà puisque les russes n'acceptent pas les normes européennes Iso. Des négociations sont en cours car pour produire les documents réalisés par des organismes russes cela prend beaucoup de temps et coûte très cher.
D'autres barrières non tarifaires sont ainsi repérées par les groupes de travail en Turquie, Indonésie ou en Argentine... Le cas de l'Inde est particulier, c'est le pays qui manifeste le plus d'exigences, tant pour les barrières tarifaires que pour les barrières non tarifaires, or la négociation avec l'Inde est très difficile.
Dominique Deslandes

Articles similaires

Master-franchise : le modèle marocain ?

par Hajer Kacem - 2 mois

Soutenu par les pouvoirs publics marocains et boosté par les nouvelles habitudes de consommation au royaume, le secteur de la franchise conna...

Maroc : le royaume du low cost chic

par HK - 2 mois

Tati, Kiabi, LC Waikiki, nombreuses sont les marques dites low cost qui déploient leur réseau de franchise au Maroc. Un déploiement souvent ...

Le commerce, un pilier de l’économie marocaine

par Hajer Kacem - 3 mois

Avec 290 milliards de Dirhams de chiffre d’affaires, le commerce représente 9,4% du PIB du Maroc. Conscient des enjeux du secteur et des opp...

Informations clés

  • Crée le: 10/08/09 02:00

Les franchises qui recrutent