Avec Happy D, le groupe Damart rajeunit sa clientèle

Sur le marché de la mode et du prêt-à-porter, Damart a lancé en avril dernier Happy D., une nouvelle enseigne de vêtements chauds et confortables... Ce lancement est une révolution pour le célèbre groupe qui tente aujourd'hui une cure de rajeunissement !
Avec sa nouvelle enseigne Happy D., le groupe - qui affiche en 2011 un chiffre d'affaires de 20,4 millions d'euros  - espère toucher une clientèle plus jeune.
Happy D, dont le magasin pilote a été installé dans le centre commerciale Le Millénaire à Aubervilliers, propose une collection qui allie mode et confort, s'appuyant comme sa grande sœur sur les fameuses fibres textiles thermolactyl. .

Une enseigne de mode pour séduire les jeunes seniors

Ce nouveau concept est entièrement dédié à la femme et s'adresse clairement aux jeunes seniors de 55 à 65 ans. Elle propose des vêtements colorés souhaités d'avantage "dans l'air du temps". Il s'agit de séduire les jeunes femmes seniors encore réticente à entrer dans "le magasin de leurs mères".
Après Aubervilliers, de nouveaux magasins Happy D ont vu le jour à Marseille, Lille, Auxerre, Evreux et Gand en Belgique. Pour ses implantations, le groupe cible les centres-villes et les centres commerciaux des moyennes et grandes villes.
* Selon le discours marketing du groupe, "Damart cultive le goût du bien-être depuis plus de 50 ans. Plus confortables que jamais, les qualités des productions labellisées Thermolactyl, la fibre magique, ont conquis une clientèle toujours plus large bien au-delà de la France, pays d'origine de la marque." Implanté en France mais également en Belgique, en Grande-Bretagne et en Suisse, "Damart est aujourd'hui reconnu comme une référence internationale et vise désormais une place de leader européen sur le marché des seniors".
Audrey, rédactrice AC Franchise

Découvrez aussi des vidéos sur les réseaux de franchise de mode et d'équipement de la personne

Articles similaires

Des franchises de plus en plus connectées

par Audrey Caudron - 9 jours

Stratégies multicanal ou cross-canal, Web-to-Store… sans nul doute, face à des clients hyperconnectés, les franchises françaises ont dû et su s’adapter et ont pris tout doucement le virage du numérique. ...

L’urbanisme commercial réinvente le commerce en ville

par Martine Malaterre - un mois

Les habitudes de consommation ont changé, les zones commerciales périphériques se sont développées pour proposer des surfaces de vente plus g...

Les modèles de commerce en réseau autres que la franchise

par Martine Malaterre - 2 mois

Qui dit commerce en réseau ne dit pas forcément franchise. Sous ce terme trop générique, on a tendance à englober tous les réseaux d’indépend...

Informations clés

  • Crée le: 15/11/11 01:00

Les franchises qui recrutent