Au bout des doigts, un concept de restauration innovant au cœur de Lille

Dans une interview accordée à la Voix du Nord en juillet dernier, Chistophe Pascal, à la tête du restaurant « Au bout des doigts » revenait sur le succès de son concept. Une personnalité lilloise que l'hebdomadaire régional qualifie de « chercheur de concepts novateur dans la restauration »… et qui pourrait donner des idées aux franchiseurs !
Pour cet ancien de l'école centrale de Lille, ancien ingénieur dans l'informatique, le concept de « Au bout des doigts » a pris forme tout doucement grâce à un véritable travail de collaboration entre cinq partenaires, « dont un qui était spécialisé dans l'agroalimentaire et qui avait fait venir un consultant ».
L'établissement a finalement vu le jour en 2004 autour d'une idée originale : « Un restaurant où l'on casserait les grands principes qui sont : choisir ce que l'on mange avec un prix qui est attribué au plat, casser la forme et le classicisme des assiettes et de la présentation et casser aussi la notion de propriété du plat » ! Et côté ambiance, rien n'est laissé au hasard : « Pas de repère, du métissage, des extrêmes comme du béton et des beaux velours tout en incluant la convivialité ». Tout un programme !

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 10 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 14 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 16 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 08/08/10 02:00

Les franchises qui recrutent