LYNX RH

Recrutement, intérim, RH

Apport personnel minimum : 25000 EUR

Type de contrat : Franchise

Alexandre Pham, co-pdt du groupe Alphyr à propos de la réforme du marché du travail

Alexandre Pham, co-président du groupe Alphyr, a été l’invité de l’émission Les Rendez-vous de l’économie diffusée sur Sud Radio. Il répond aux questions sur le marché du travail et donne son avis sur les réformes du code du travail.

Note d'AC Franchise en marge de cette interview : Le groupe Alphyr et ses réseaux Aquila RH, Lynx RH et Vitalis, est une agence d'emploi. L'interim fait partie de ses métiers mais cela fait longtemps que le groupe est très présent sur toutes les formes d'emploi et ne redoute pas les potentiels effets de vases communiquants entre CDI, CDD et Interim. Au contraire, le groupe appuie tout ce qui fluidifie le marché du travail et sait en tirer profit par des servcies adaptés aux besoins des entreprises et des intervenants.
Alexandre Pham, Co-président du groupe Alphyr

La nécessité de réformer le code du travail

Le groupe Alphyr (qui regroupe les franchises aquila RH, Lynx RH et Vitalis Médical) est spécialisé dans le recrutement et le travail temporaire. Le groupe a choisi le modèle de la franchise pour son développement. Un choix qu’Alexandre Pham explique par la capacité de ce modèle à « allier le meilleur des deux mondes : à la fois, sur le terrain, des entrepreneurs avec la niaque des chefs d’entreprise et les moyens des grandes structures en termes de support juridique et de système d’information. »

Monsieur Pham a également abordé la nécessité de reformer le code de travail afin de réduire le chômage. Il préconise notamment de limiter l’incertitude sur l’issue d’un contrat de travail pour les entreprises. Entreprises qui embauchent de plus en plus en CDD et en travail temporaire à cause de ces incertutudes.

Le co-président du groupe Alphyr précise, dans ce sens, qu’il soutient le plafonnement des indemnités prud’homales tout en précisant qu’il ne s’agit pas de les supprimer.

Il clôt son intervention en expliquant que la vraie précarité pour l’employé est de ne pas à trouver un nouveau travail lorsque le contrat s’arrête.

Informations clés

  • Crée le: 29/06/17 07:29

Les franchises qui recrutent