Actualité et marché : Créer dans le service aux personnes âgées

La canicule 2003 nous a tous sensibilité à la façon dont notre société accompagne les besoins des personnes agées. Beaucoup reste à faire et pas seulement dans le social. Les affaires aussi ont leur place.
"Avec l'allongement de l'espérance de vie, les retraités sont de plus en plus nombreux et leur niveau de vie progresse de même que l'étendue de leurs besoins.

Ils seraient 760 000 à avoir besoin d'une aide à domicile sans compter leurs besoins en services occasionnels comme l'entretien du domicile, le jardinage, les courses, la coiffure à domicile, les livraisons de repas chauds....

De plus en plus d'individuels et de réseaux se lancent dans ce secteur qui nécessite cependant de monter des projets raisonnables sur le plan économique car tous les services ne peuvent être vendus à un prix suffisant. D'une manière générale, il convient de tenir compte de quelques éléments (liste non exhaustive) :

1) Comment se faire connaître et commercialiser sachant que les promesses orales de débouchés faites par les administrations et les mairies ne peuvent suffire lorsqu'elles existent ?

2) Le prix de vente qui sera accepté sera-t'il rentable sachant que la concurrence existe trop souvent encore avec le travail au noir (Pas de TVA, pas de charges sociales, pas d'impôts... mais aussi ... pas de retraite, pas de couverture sociale, pas d'assurance et des risques légaux)

3) Le service que vous rendrez est-il aussi presté par des associations dites "à but non lucratif" recevant parfois des subventions ou bénéficiant d'avantages sous forme de TVA réduite ou exonérée, d'emplois dits "aidés" comme les empois jeunes, etc... La concurrence sera-t'elle faussée ?

4) Le service que vous rendrez est-il soumis à une réglementation précise ou faut-il disposer d'un agrément administratif pour bénéficier d'un accès facilité à certains clients ou d'un droit à TVA réduite ou exonérée ?"

 
Pour aller plus loin dans l'étude de votre projet, plusieurs moyens :

a) le dossier "service aux personnes âgées" du magazine Rebondir que vous pouvez aussi commander auprès de L'Officiel de la Franchise qui appartient au même groupe de presse. (Touati)

b) vos conversations avec les franchiseurs dont le principal est "L'Age d'Or" un réseau lancé par Patrice Provin avec une connotation sociale et éthique très forte et qui semble rechercher le bon équilibre entre "servir" et "gagner sa vie".

c) les études et dossiers disponibles en CCI ou à l'INSEE.

d) une observation attentive (reporter les éléments sur un grand tableau) des intervenants que vous observerez sur ce genre de services. 

 


Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 16 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 21 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 23 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 26/03/03 01:00

Les franchises qui recrutent