Acquérir un point de vente

L'achat d'un magasin est un investissement important pour un commerçant. Il doit souvent investir ses biens personnels et s'endetter... Mais les enseignes apportent le plus souvent un excellent conseil et parfois plus.

Ainsi François Camba, directeur d'agence bancaire dans les Charente, a créé son affaire grâce à des voisins qui lui ont conseillé de prendre contact avec le réseau des Mousquetaires. Au cours de sa formation il a rencontré des patrons de magasins et l'un deux l'a mis en contact avec un adhérent Bricomarché qui souhaitait vendre...  De nombreuses opportunités de reprise existent d'ailleurs dans le groupement des Mousquetaires et c'est bien normal s'agissant de réseaux déjà formés et anciens.

Toutefois les nouveaux propriétaires sont sélectionnés afin d'éviter toute déconvenue. Chez Bébé9 comme chez les Mousquetaires on tient compte du profil psychologique, professionnel et financier des acquéreurs. Ils doivent savoir tenir un centre de profit et s'inscrire dans la politique d'un réseau qui détient le savoir-faire. La phase de négociation avec le propriétaire est accompagnée. Dans le cas du Bricomarché, le montage financier a été réalisé par la Promex, une filiale spécialisée du groupe Intermarché.

Il est souvent possible, comme pour Bébé9 ou Les Mousquetaires, de bénéficier de l'aide des enseignes, ce qui facilite la transaction. De plus l'enseigne propose souvent une banque accompagnatrice pour la reprise.

L'apport personnel doit souvent représenter environ un quart de la valeur du commerce, le solde étant financé par endettement. On compte un retour sur investissement dans les sept à dix ans.

Pour les supermarchés et les GSS, le stock de départ est fourni par la centrale et financé par le crédit fournisseur. Le réapprovisionnement peut parfois bénéficier de la souplesse du réseau, certains magasins s'échangent des marchandises. La centrale et les membres du réseau apportent souvent des soutiens aux nouveaux commerçants. Un échange de savoir-faire est rassurant pour le nouveau commerçant.

Enfin, chez Les Mousquetaires, les nouveaux adhérents sont sollicités pour un tiers-temps à la centrale, ce qui permet de solidifier les liens et de faire tourner l'ensemble du réseau en s'appuyant sur les permanents salariés.

Vu dans LSA

Articles similaires

Amélioration de l'habitat : Focus sur des franchises spécialisées !

par Julien Cadoret - 3 heures

Avez vous pensé au secteur de l'amélioration de l'habitat ? Un marché de niche avec de belles opportunités de développement et d'implantation en franchise.

Le franchisé est-il un entrepreneur pour nos amis canadiens ?

par Christian Champagne - 4 heures

Une grande question qui oppose encore aujourd’hui bon nombre d’intervenants en franchise et en entrepreneuriat est : est-ce qu’un franchisé est ou non un entrepreneur? Les réponses sont partagées au sein de la communauté entrepreneuriale. Et vous,...

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 jours

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 21/05/08 02:00

Les franchises qui recrutent