A peine croyable ! Deux députés PS veulent taxer les transations immobilières qui ne passent pas par des agents immobiliers

C'est en tout cas ce que confirment les deux députés socialistes Sylviane Bulteau (La Vendée) et Jacques Crétas (Pyrénées Orientales). Selon ces deux députés de la majorité, les annonces des sites de PAP font de la concurrence aux professionnels de l'immobilier. Ils soulignent également le manque à gagner dans les caisses de l'État. Sylviane Bulteau et Jacques Crétas proposent d'appliquer une taxe sur ce type de transactions.

Mais cette idée si elle venait à se concrétiser, ne risquerait-elle pas de freiner davantage le marché ?  Ne risquerait-elle pas de s'appliquer sur tous les produits et services permettant de faire des économies ? La question est de savoir quelle va être la réaction du gouvernement - qui n'a toujours pas donné sa réponse - face aux interpellations des deux députés adressées au Ministre des finances et des comptes publics. Se basant sur un calcul simple, les deux députés PS ont estimé le manque à gagner de l'État à 312 millions d'euros. (Note d'AC Franchise : On se disait bien que ce n'étit pas pour aider les agents immobiliers, c'est pour de nouveaux impôts !)

Imposer le recours à un intermédiaire professionnel

Enfourchant l'opportunité, un réseau de mandataires immobiliers, a de son côté, proposé de réfléchir à imposer les transactions avec un intermédiaire professionnel. Cela permettrait, selon le directeur général délégué du réseau, d'atteindre deux objectifs : sécuriser les ventes (et le notaire alors, à quoi sert-il ?) et faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'État.

Pourtant, nombreux sont les vendeurs qui préférent vendre par eux-mêmes. De nombreux acheteurs ont également affirmé préférer chercher par eux-mêmes les biens qui correspondent à leurs recherches. (Note d'AC Franchise : Et la liberté alors ! Au lieu de faire ce genre de lois supplémentaires et stupides qui vont freiner le marché et taxer les français, le gouvernement ferait mieux de revenir sur les nombreuses lois idiotes déjà faites et à supprimer. A quand un stage obligatoire en entreprise pour les élus ? Ils comprendraient peut-être mieux les réalités économiques !!!))

Cet article est une réaction après un article vu dans "L'Express".

Articles similaires

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - 14 jours

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Services à la personne : les avantages accordés par la loi de finances 2017

par HK - 4 mois

Un communiqué de presse d’Age d’Or Expansion S.A., franchiseur du réseau Age d’Or Services, détaille les nouveautés de la loi de finances 2017 : avantage fiscal étendu pour le recours aux services à la personne, augmentation du CICE et baisse de l...

RSI, cotisations: ce qui change pour l’entrepreneur indépendant dès le 1er de l’an 2017

par Sonia Tajouri - 4 mois

Le fonctionnement même du RSI change. Les assurés ne vont pas forcément s'en rendre compte car il s'agit surtout d'un changement mais cela permet de clarifier en interne une organisation bien complexe. La désignation d'un responsable unique du rec...

Informations clés

  • Crée le: 31/12/14 12:30

Les franchises qui recrutent