10 points clés pour gérer sa comptabilité !

La comptabilité n’est pas seulement la base qui sert aux déclarations fiscales. Elle permet également d’éclairer utilement le décideur pour peu que ce dernier veuille l’utiliser ainsi.

Comment bien gérer sa comptabilité !

Sans prétendre à l’exhaustivité, voici quelques conseils qui permettront d’aller dans ce sens :

1. Demandez-vous quelle organisation comptable vous sied le mieux. Super simplifiée avec trésorerie en cours d’année et créances dettes à la clôture ou engagement sur tout l’exercice ? N’hésitez pas à demander conseil à un expert dans le domaine pour y voir plus clair ;

2. Soyez organisés. Pour être performant, soyez capables de retrouver vos pièces rapidement et si possible sans faire appel à votre expert-comptable ;

3. Gardez précieusement vos justificatifs. Cela peut sembler allez de soi mais en cas de contrôle, même les petites notes de restaurant pourront être épluchées !

4. Prévoyez des solutions de secours. La sauvegarde de vos données commerciales, comptables ou financières est un impératif. Avec l’avènement du cloud et des sauvegarde en ligne, de plus en plus de solutions existent dans ce domaine ;

5. Informez votre expert-comptable en amont de vos décisions de manière à ce que ce dernier puisse vous éclairer sur les dispositions fiscales, sociales ou autres en vigueur. Notamment lors d’achats ou d’investissements importants ;

6. Ne négligez pas les points en cours d’année. Les situations entre deux bilans permettent d’avoir une tendance bienvenue avant l’arrêté des comptes qui ne permet que peu de marge de manœuvre sur le résultat ;

7. Essayez de mettre en place quelques indicateurs de suivi mensuels comme des reportings de chiffre d’affaires, de marge ou de coûts. La comptabilité est par nature rétrospective, il vous appartient de l’utiliser pour vous projeter dans l’avenir. N’hésitez pas à vous faire aider de logiciels de gestion également, car ils peuvent vous faire gagner du temps dans vos reportings et vos analyses ;

8. Prenez le temps d’analyser vos comptes annuels. Ne vous arrêtez pas au résultat, discutez en avec votre expert-comptable, déterminez votre taux de marge moyen et votre seuil de rentabilité pour affiner au mieux vos tarifs ;

9. Ne confondez pas trésorerie et compte de résultat. Les activités imposées à l’impôt sur le revenu peuvent se retrouver en cessation des paiements alors même qu’il en ressort des résultats positifs chaque année si le chef d’entreprise procède à des prélèvements élevés ;

10. Suivez vos encaissements régulièrement pour relancer les impayés (plus d’infos sur la gestion des impayés) aussitôt que possible. Le taux de perte irrécouvrable augmente au fur et à mesure que l’impayé est ancien.

Informations clés

  • Crée le: 17/12/13 08:00

Les franchises qui recrutent